Les révélations explosives d’un proche de Laporta sur Lionel Messi

Les révélations explosives d'un proche de Laporta sur Lionel Messi

Le départ de Lionel Messi continue toujours d’alimenter les débats. Chaque jour avec de nouvelles révélations, comme celles de José Elías, un proche du président Joan Laporta qui va encore faire beaucoup de bruit.

José Elías, homme d’affaires et très proche du président du FC Barcelone Joan Laporta a fait des révélations concernant le départ de l’attaquant argentin. Pour lui, le club avait eu raison de se séparer de Lionel Messi, notamment en raison de son âge (jugé trop vieux).

« La fin de Messi se voyait. Il fallait construire une nouvelle équipe, et Messi ne pouvait pas en être. Il a un âge qui ne lui permet pas d’être au Barça », a lâché José Elías dans l’émission La Sotana.

Il a ensuite révélé que Lionel Messi ne pleurait pas lors de sa conférence de presse d’adieu parce qu’il voulait rester au Barça, mais…

Le classement des 50 meilleurs footballeurs au monde révélé, Lionel Messi 1er !

« Convertir le Barça en une équipe victorieuse passe par un projet post-Messi. Il fallait prendre une décision à un moment. Messi ne pleurait pas pour rester au Barça, mais pour une accumulation de choses. Un cycle se terminait pour Lionel Messi. Et en plus de cela, il a fait sa vie à Barcelone, sa famille était intégrée ».

Cette sortie permet enfin d’avoir une idée plus claire de l’échec des négociations pour prolonger le contrat de Lionel Messi au FC Barcelone.

Mais qu’en est-il de la récente déclaration de Laporta qui a fait rêver les fans de Léo en annonçant un possible retour du sextuple ballon d’or à la maison ?

« Je n’écarte pas un retour de Lionel Messi ou d’Iniesta, avait déclaré le Président du FC Barcelone. C’est arrivé avec Alves. L’âge est juste un nombre (…). Je ne peux pas prédire l’avenir, ils jouent encore, ce sont des grands joueurs du Barça, on les a toujours dans notre cœur mais ils ont un contrat avec d’autres clubs et on doit le respecter. Mais dans la vie, on ne sait jamais »