Liga : Pourquoi cette saison est celle du Real Madrid

Liga : Pourquoi cette saison est celle du Real Madrid

Le Real Madrid se déplace ce dimanche soir sur la pelouse du dernier de Liga, l’Espanyol Barcelone, pour reprendre la tête du championnat au FC Barcelone. Comparatif entre les deux premiers.

Dynamique Avantage Real Madrid

Depuis la reprise de la Liga, le Real Madrid n’a pour l’instant pas lâché le moindre point en dépit de deux confrontations pas forcément évidentes contre Valence et sur la pelouse de la Real Sociedad. S’ils ont parfois profité d’un arbitrage à leur avantage, les Madrilènes avancent assez certains de leurs forces.

A contrario, le FC Barcelone semble patiner. Tenus en échec à Séville (0-0), les Blaugranas ont eu du mal à se défaire de Bilbao (1-0) avant de concéder un nouveau match nul, samedi soir, contre le Celta Vigo (2-2). Deux nouveaux points de perdus qui pourraient permettre au Real Madrid de reprendre seul la tête de la Liga en cas de victoire à l’Espanyol Barcelone, ce dimanche soir (22 h).

Calendrier plutôt Real Madrid

S’il fallait donner un léger avantage au niveau du calendrier entre les deux équipes, on le donnerait plutôt au Real Madrid. Mais en vérité, il est infime. Barcelone s’apprête en effet à avoir deux confrontations compliquées avec la réception de l’Atlético Madrid (3e) et un déplacement à Villarreal (6e). Son calendrier sera ensuite plus facile : Espanyol Barcelone (20e), Valladolid (14e), Osasuna (11e) et Alavès (15e).

Sur le papier, le Real Madrid a l’avantage du terrain lors de ses deux matchs les plus compliqués : Getafe (5e) et Villarreal (6e). Mais sans supporters, l’atout de jouer à domicile est moins important. Les joueurs de Zinédine Zidane devront également affronter Bilbao (9e), Alavès (15e), Grenade (10e) et Léganès (19e).

Attaque Real Madrid

10 buts en quatre matchs, un Benzema en feu et un Ramos en mode Zidane : le Real Madrid fait parler la poudre depuis la reprise. Avec un Hazard qui monte en puissance et dont la complicité avec l’attaquant français grandit et un Vinicius en train d’exploser, les Merengues ont de très solides arguments.

Malgré son carton pour la reprise contre Majorque (4-0), Barcelone est parfois en difficulté offensivement comme en témoigne son incapacité à marquer un but à Séville et ses difficultés contre Bilbao. Surtout, le malaise autour du cas Griezmann s’accentue.

Défense plutôt barcelone

Même si la doublette Ramos-Varane est en très grande forme, elle a tout de même cédé à deux reprises : face à Eibar et à la Real Sociedad. Depuis la reprise, la défense catalane a, elle, été intraitable… jusqu’à samedi soir, où elle s’est inclinée deux fois, dont une sur un coup-franc direct. L’avantage, là encore, est vraiment infime mais Barcelone a joué un match de plus.