Ligue des champions : Monaco bat le Sparta et jouera les barrages

Ligue des champions : Monaco bat le Sparta et jouera les barrages

Monaco s’est imposé 3-1 à domicile face au Sparta Prague et s’est qualifié pour les barrages de la Ligue des champions.

L’AS Monaco s’est qualifiée, mardi 10 août, pour les barrages de la Ligue des champions, dernier obstacle avant la phase de poules, grâce à sa victoire 3-1 à domicile contre le Sparta Prague et affrontera, au tour suivant, le Shakhtar Donetsk. Grâce à ce succès construit essentiellement après la pause, le stade Louis-II va vivre une nouvelle soirée européenne, contre un habitué de la C1.

L’opposition sera, à n’en pas douter, plus féroce que celle proposée par le Sparta Prague, parfois séduisant et toujours combatif mais trop limité pour remonter les deux buts encaissés à l’aller (0-2).

Avec plus d’intensité et certainement plus d’électricité. Car pour se qualifier en phase de poules de Ligue des champions – et s’assurer au passage au moins 30 millions d’euros de revenus –, l’équipe de Niko Kovac devra élever son niveau de jeu.

Six minutes décisives

Après une première période terne, les Monégasques ont fait la différence en six minutes. Après un nouvel arrêt de Nita sur Volland (48e), après une reprise non cadrée d’Aurélien Tchouameni (49e), Gelson Martins a été fin à la suite d’un une-deux avec Volland pour, enfin, battre le gardien adverse, qui avait anticipé un centre (1-0, 50e). Rassuré, Monaco a alors maîtrisé la rencontre. La passe de Ben Yedder pour Golovin dans la surface a permis au Russe de doubler la mise (2-0, 56e).

Kovac, qui sait que cinq nouveaux matchs attendent ses joueurs en août, a alors effectué ses cinq changements. Mais le match a été involontairement relancé par Nübel, qui, en ratant une nouvelle relance courte, a déstabilisé son équipe et permis à David Karlsson de marquer (2-1, 78e).

Très vite, Sofiane Diop, tout juste entré, s’est offert un enchaînement de haute tenue, qui a cette fois scellé le match (3-1, 81e) et le rendez-vous de Monaco avec le Shakhtar, qui s’est débarrassé des Belges de Genk.