Ligue des champions : Tottenham surpris par Leipzig (0-1)

Ligue des champions : Tottenham surpris par Leipzig (0-1)

Nouvelle surprise en Ligue des Champions! Après le tenant du titre, Liverpool et l’un des grands favoris, le PSG, c’est le finaliste de la saison dernière, Tottenham, qui est tombé en huitième de finale aller de la Ligue des Champions face à Leipzig (0-1).

Dominés par une séduisante équipe de Leipzig, Alderweireld et les Spurs ont logiquement craqué en seconde période et devront proposer une prestation beaucoup plus aboutie en Allemagne pour espérer rejoindre les quarts de finale.

Le Red Bull Leipzig a fait forte impression, Tottenham a déçu. Comme attendu, les Spurs avaient décidé de laisser le ballon à leurs invités du soir. Mais ils n’avaient sans doute pas imaginé subir une telle pression pendant plus d’une heure. Dès le coup d’envoi, les Allemands sont partis à l’assaut du but de Hugo Lloris et Tottenham n’a réagi que par quelques fulgurances. Victoire méritée pour le Red Bull Leipzig, qui fait un premier pas vers les quarts de finale, mais qui pourrait regretter les opportunités manquées, ce soir, sur la pelouse du Tottenham Hotspur Stadium.

L’homme du match

Si Hugo Lloris a eu plusieurs interventions déterminantes et qu’il ne s’est finalement incliné que sur penalty, son vis-à-vis a fait mieux encore. Peter Gulacsi a sorti trois très belles parades pour empêcher Tottenham de trouver l’ouverture. Il garde ses filets inviolés et permet à Leipzig de rentrer en Allemagne avec un avantage non-négligeable.

Un penalty aussi indiscutable qu’évitable

Si les Spurs prennent la porte à cause de ce penalty, ils auront sans doute de gros regrets. Car, si Leipzig a largement dominé cette manche aller, Tottenham avait tenu le choc jusqu’à la 58e minute et cette faute grossière de Ben Davies sur Konrad Laimer. Pas forcément en réussite face au but jusque-là, Timo Werner n’en demandait pas tant. Il n’a pas laissé passer sa chance.

Fin de série pour Tottenham

Les Spurs avaient bien réagi après un début de saison difficile et ils n’avaient d’ailleurs plus été battusdepuis la réception de Liverpool, le 11 janvier dernier. Mais la défaite de Leipzig fait office de piqûre de rappel pour l’équipe de José Mourinho qui restait sur sept rencontres sans défaite toutes compétitions confondues (cinq victoires et deux partages).