Ligues des champions : Liverpool domine facilement Midtjylland

Ligues des champions : Liverpool domine facilement Midtjylland

Grâce à un but de sa recrue estivale Diogo Jota puis un penalty de Mo Salah, Liverpool s’est imposé contre Midtjylland (2-0). Les Reds, qui ont fait tourner pour ce match, enchainent ainsi une deuxième victoire de rang pour prendre la tête du groupe en profitant du nul entre l’Atalanta et l’Ajax (2-2).

Liverpool ne s’est pas foulé. Auteurs d’un match insipide, les Reds n’ont pas eu à forcer leur talent pour remporter leur deuxième victoire en Ligue des champions face au club danois de Midtjylland, qui a vécu le premier déplacement de son histoire en C1 (2-0).

Auteur de l’ouverture du score, Diogo Jota a vu Mohamed Salah doubler la mise sur penalty en toute fin de rencontre. Au classement, les Reds gardent les commandes du groupe D, avec deux points d’avance sur l’Atalante Bergame tandis que les champions de Danemark en titre n’ont toujours pas remporté le moindre point.

Liverpool sans solution

Il faut dire que Jürgen Klopp a profité du déséquilibre de niveau pour reposer ses cadres face aux champions de Danemark en titre. Et cela est loin d’être passé inaperçu. En remplacement de l’intenable trident habituel Salah-Firmino-Mané, Diogo Jota, Minamino et Origi, tous trois titulaires ce mardi soir, ont semblé traverser la pelouse d’Anfield tels des fantômes. Devant un bloc de Mydtjylland bien regroupé, dont l’objectif a clairement été d’empêcher les Reds de passer par le centre du jeu, les attaquants des Reds se sont montrés incapables de cadrer la moindre frappe lors des 45 premières minutes de jeu. Une bien triste partition.

En face, Mydtjylland, battu 4-0 par l’Atalanta Bergame la semaine passée, a mis un point d’honneur à s’appliquer en défense pour arracher son tout premier point en Ligue des champions. Et, pour leur tout premier déplacement de l’histoire du club en C1, les joueurs de Brian Priske l’ont plutôt bien fait.

Diogo Jota trouve la faille

En tout cas jusqu’au retour des vestiaires. Sur leur première accélération, les champions d’Angleterre ont réussi à trouver la faille grâce à Diogo Jota, parfaitement lancé par Alexander-Arnold pour pousser le ballon dans le but vide d’Anderson (1-0, 55e). Sentant son équipe se contenter de ce triste résultat, Jürgen Klopp a alors décidé de lancer Mohamed Salah, Sadio Mané et Roberto Firmino. Mais les trois comparses n’ont pas réussi à se créer plus d’occasions.

Jusqu’au temps additionnel, où, profitant d’une ultime tentative de Mydtjylland pour égaliser, Mohamed Salah, parfaitement lancé en contre-attaque par Alexander-Arnold, a été poussé dans la surface par Paulinho. Plein de sang-froid, le buteur égyptien a ouvert son compteur en Ligue des champions d’un contre-pied parfait pour permettre à Liverpool de valider son deux sur deux inaugural (2-0, 90e). Et, surtout, profiter du match nul entre l’Atalanta Bergame et l’Ajax Amsterdam (2-2) pour prendre seul les commandes du groupe D à une semaine de son déplacement sur la pelouse du fantasque club italien.