L’incroyable erreur du FC Barcelone pour la prolongation de Gavi

L'incroyable erreur du FC Barcelone pour la prolongation de Gavi

Si le FC Barcelone galère à faire prolonger Gavi, c’est autant pour des raisons économiques que pour des raisons professionnelles. La presse espagnole nous apprend une histoire assez hallucinante à ce sujet.

Les événements autour de Gavi prennent une curieuse tournure. En fin de contrat dans un an, et malgré des pourparlers entamés en début de saison, il y a quasiment un an donc, les négociations ne sont toujours pas bouclées. Le Barça joue avec le feu dans ce dossier, éveillant un temps les intérêts d’autres clubs, surtout qu’il s’agit là, avec Pedri et Ansu Fati, du joueur formé en Catalogne le plus prometteur et déjà intégré au sein de l’effectif professionnel.

Les réunions se sont multipliées, les positions, éloignées au départ, se sont rapprochées. Bon nombre de fois, on a pu lire dans la presse espagnole qu’il s’agissait tout au plus d’une question de semaine afin qu’un accord soit trouvé. Sport annonçait encore hier une nouvelle réunion à venir dans la semaine, assurant qu’elle serait probablement la bonne cette fois. Les promesses n’engagent que ceux qui les croient.

FC Barcelone : Xavi Hernandez compte sur Gavi

Le Barça a oublié d’envoyer une proposition de prolongation…

Gavi étudierait en ce moment même une proposition du FC Barcelone mais elle ne le satisferait pas complètement du point de vue économique. Plus grave, on apprend par El Chiringuito ce mardi que la direction sportive a commis une énorme erreur qui peut expliquer une partie du retard dans les négociations. Elle a tout simplement oublié d’envoyer par mail une proposition en bonne et due forme…

Après une énième réunion où certains chiffres ont été évoqués, le Barça avait alors indiqué aux représentants du jeune milieu de terrain de 17 ans qu’une offre officielle allait leur parvenir par mail. Mais après plusieurs jours toujours rien, jusqu’à ce que les Culés se rendent compte de leur terrible oubli. C’est donc après un long silence qu’ils ont donné signé de vie à leurs interlocuteurs.

D’après l’émission espagnole, qui raconte la scène, les Blaugranas ont envoyé un premier mail d’excuses en leur expliquant les raisons de leur retard… puis un second mail avec la fameuse proposition chiffrée, celle-là même que Gavi étudie sans être certain de donner suite. Cette histoire hallucinante fait mauvais genre aux yeux du joueur, de son entourage et plus largement dans le milieu car elle illustre un certain amateurisme qui aurait de quoi en refroidir plus d’un.