Liverpool bat West Ham et poursuit son chemin

Liverpool bat West Ham et poursuit son chemin

En match en retard d’une 18e journée qui s’était jouée alors que Liverpool remportait dans le même temps la Coupe du monde des clubs, les Reds l’ont emporté à West Ham grâce à Salah et Oxlade-Chamberlain (2-0). Le quinzième succès de suite des troupes de Klopp en Premier League ! Toujours plus injouable, Liverpool porte son avance à 19 points en tête. Tout ça alors qu’il reste 42 points à prendre cette saison.

Rien ne semble perturber Liverpool. En première période, le vice-champion d’Angleterre en titre a eu du mal à mettre en place son jeu face au bloc bas instauré par David Moyes, l’entraîneur de West Ham. Mais un penalty a permis aux Reds de prendre l’avantage. À dix minutes de la mi-temps, une faute du Français Issa Diop dans les pieds de Divock Origi était fatale aux locaux. Pour une occasion que Mohamed Salah n’a pas laissé passer (0-1, 35e).

En deuxième période, West Ham, qui tentait de se rapprocher de la cage d’Alisson, s’est fait surprendre par la verticalité du jeu de Liverpool. Sur un contre, Salah a lancé Alex Oxlade-Chamberlain en profondeur, l’Anglais n’avait plus qu’à gagner son face-à-face (0-2, 52e). Malgré un poteau (71e), l’équipe londonienne ne pouvait que constater les dégâts et s’incliner face à la puissance rouge. Il s’agit là de la quinzième victoire de suite de Liverpool en Championnat !

Salah a joué les patrons

Dans cette équipe qui roule sur la Premier League – Liverpool (70 points) compte 19 points d’avance sur son dauphin Manchester City – on s’était habitué à voir un Salah à qui il arrivait parfois d’oublier ses partenaires. Mais ce mercredi soir, l’Egyptien a régalé avec quelques passes exceptionnelles. Au-delà de ses passes dans les petits espaces qu’il a échangées avec Roberto Firmino ou avec Divock Origi, le numéro 11 a parfaitement lancé Oxlade-Chamberlain pour le but du 2-0. Alors que Salah était à l’arrêt au milieu de terrain, sa passe de l’extérieur du pied a mis dans le vent deux défenseurs londoniens. Un geste de classe signé de celui qui a terminé cinquième lors du dernier Ballon d’Or France Football 2019. Il a parfaitement assumé son rôle de leader d’attaque en l’absence de Sadio Mané. Pour toujours permettre aux siens de croire en une saison d’Invincibles, sans aucune défaite.