Liverpool éliminé par Chelsea, Mané dans un jour sans

Liverpool éliminé par Chelsea, Mané dans un jour sans

Battu il y a dix jours par l’Atlético en Ligue des champions et samedi par Watford en Championnat, Liverpool s’est cette fois incliné en Cup, ce mardi sur la pelouse de Chelsea (2-0).

Trois jours à peine après leur premier revers de la saison en Championnat, samedi sur la pelouse du (très) mal classé Watford (3-0) après 27 rencontres sans défaite en Premier League, les Reds étaient forcément attendus au tournant ce mardi soir à Stamford Bridge. Avec un onze de départ assez largement remanié (Salah, Firmino et Milner étaient remplaçants, Alisson ou Alexander-Arnold absents), ils se sont de nouveau inclinés face à une équipe de Chelsea elle aussi retouchée à l’occasion de ce cinquième tour de Cup (2-0). Les hommes de Klopp, qui n’avaient connu la défaite que deux fois en quarante-deux matches, toutes compétitions confondues, jusqu’à la mi-février, ont perdu trois de leurs quatre dernières rencontres…

Plutôt dominateurs dans le jeu avant le repos, les Reds n’ont jamais réussi à tromper un Kepa des grands soirs, à l’image de ce triple sauvetage face à Mané, Origi et Jones (20e). Et Chelsea a pu compter sur une faute de main d’Adrian, titulaire dans le but de Liverpool, pour ouvrir la marque sur une frappe de Willian à l’entrée de la surface (13e). Un Adrian qui avait pourtant su sortir le grand jeu quelques secondes plus tôt face au même Willian… Malgré un premier quart d’heure convaincant après le retour des vestiaires, Van Dijk et les siens ont fini par voir Chelsea faire le break, sur une percée de Barkley et une frappe puissante du milieu anglais (64e). Avec un peu plus de réussite (coup franc de Mount sur la barre, frappe trop molle de Pedro, pourtant parti seul au but, barre de Giroud), Chelsea aurait pu enfoncer un peu plus des Liverpuldiens en difficulté. Et les entrées en jeu de Firmino, Milner ou Salah n’y ont rien fait. Ce Liverpool n’est vraiment plus invincible…

Kepa a eu tout bon

En difficulté à Chelsea, où il perdu sa place de titulaire depuis un gros mois au profit de Caballero, aligné notamment face au Bayern en Ligue des champions, le portier espagnol retrouvait sa place dans le but des Blues pour la première fois depuis le 21 janvier. Et il a su répondre présent. Impérial dans l’ensemble, il a surtout su sortir le grand jeu avant le repos pour permettre aux siens de rejoindre les vestiaires à la pause avec l’avantage au score. Sa triple parade pleine de panache et de vivacité à la 20e minute prouve à quel point il avait faim. Reste à savoir si son coach lui renouvellera sa confiance face à Everton, dimanche.

Mané dans un jour sans

Salah et Firmino, ses deux habituels compères de l’attaque, ayant débuté la rencontre sur le banc, Mané était censé être le chef de file de l’attaque des Reds face à Chelsea. S’il s’est procuré plusieurs occasions, surtout avant la pause, l’ancien Messin n’a jamais réussi à trouver la faille. La faute à un Kepa inspiré (3e, 20e, 31e) mais aussi à un manque de réalisme de l’attaquant sénégalais. Ses stats finales ? 55 ballons touchés, 16 perdus, 4 tirs, dont 3 cadrés, et aucun but. Forcément insuffisant pour un joueur de ce calibre…