Liverpool remercie Sadio mané, sauveur face à Norwich

Liverpool remercie Sadio mané, sauveur face à Norwich

Liverpool a engrangé son 17e succès consécutif en championnat en l’emportant d’une courte tête sur la pelouse de Norwich (0-1) grâce Sadio Mané auteur de l’unique but de la rencontre.

Après avoir confié aux babies Reds le soin d’éliminer Shrewsbury (D3) en replay des 16es de finale de la Cup (1-0 le 4 février) pour préserver la nouvelle trêve de 15 jours en Premier League, Liverpool a repris samedi au petit trot chez la lanterne rouge le fil de la conquête toujours plus proche de son si attendu 19e titre de champion d’Angleterre. À trois jours de son huitième de finale aller de Ligue des champions contre l’Atlético Madrid, mardi en Espagne, l’hyper leader a pris son temps pour se remettre dans le tempo. Il a même fallu un Alisson inspiré pour lui éviter d’être mené par Norwich sur un ballon dans le dos de la défense que le gardien brésilien a subtilisé entre Rupp et Pukki (36e).

A relire : Manchester City exclu des Coupes d’Europe pour deux saisons

Suspension de City: l’ère Guardiola semble toucher à sa fin

Alors que les 55 points de différence entre les Reds et leur hôte ne s’étaient pas vus en première période, la seconde, vitaminée par l’entrée de Mané (60e), de retour après trois semaines d’absence (cuisse), a tourné à l’avantage du cador, plus pressant bien que souvent imprécis et encore sous la menace, comme sur cette frappe soudaine de l’attaquant de Norwich Tettey repoussée par la base du poteau d’Alisson (73e). Krull avait sauvé plus tôt une double occasion face à Salah et Naby Keita (59e). Le gardien des Canaries a fini par céder face à Mané après un contrôle acrobatique du meilleur joueur africain 2019 (1-0, 78e).

Le geste de Firmino

La pointe de Liverpool est en pleine forme technique. S’il a manqué le but du break sur un centre (trop ?) puissant d’Alexander-Arnold (86e), le Brésilien s’est signalé dans un début de rencontre tristounet par deux très jolis gestes : un contrôle aérien en pleine course qu’un retour in extremis d’un défenseur l’a empêché d’enchaîner avec une frappe, puis une passe en pivot tout en toucher pour Wijnaldum aux abords de la surface, un ballon caressé que le diffuseur anglais a remontré à l’envi.

Liverpool a signé sa 17e victoire consécutive en Premier league, la 25e de la saison. Elle lui offre une avance de 25 points sur son dauphin Manchester City, qui jouera mercredi contre West Ham. Les Reds sont plus que jamais bien partis pour devenir les champions les plus précoces de l’histoire du Championnat. Dès le mois de mars ?