Liverpool : Sadio Mané fait plier Chelsea en quatre minutes (2-0)

Liverpool : Sadio Mané fait plier Chelsea en quatre minutes (2-0)

Liverpool s’est imposé 2-0 sur la pelouse de Chelsea grâce à un doublé de Sadio Mané. Tout est parti vite dans cette rencontre. Quatre minutes auront suffi à l’attaquant sénégalais pour sceller de sort de la rencontre.

Face à des Blues timides et réduits à dix avant la pause, Liverpool est allé s’imposer sur la pelouse de Chelsea (0-2) grâce à un doublé de Sadio Mané.

Les Reds ont eu besoin d’aide

Rendre de tels services au tenant du titre ne pardonne pas. Chelsea en a fait l’expérience ce dimanche lors de la réception de Liverpool pour le choc de cette deuxième journée de Premier League. Après un mercato XXL des Londoniens, il y avait de quoi être curieux pour ce test grandeur nature. 90 minutes plus tard, il y a de quoi être déçu. Passifs, regroupés dans leur camp, maladroits avec le ballon, les joueurs de Frank Lampard ont été inoffensifs tout au long du match. Réduits à dix juste avant la pause, ils ont fini par céder dans une seconde période marquée par une nouvelle erreur grossière de Kepa dans les buts et par un raté de Jorginho sur penalty. Liverpool n’en demandait pas tant et signe une première victoire contre un concurrent aux premiers rôles.

D’abord incapables de se montrer dangereux, les Reds ont su profiter de leur supériorité numérique et de ce cadeau adverse pour prendre l’ascendant et offrir des premières minutes à Thiago Alcantara, fraîchement arrivé. La campagne pour la conquête d’un deuxième titre consécutif démarre sereinement. Le début de rencontre était pourtant très poussif. Sur leur pelouse, les Blues démarraient sans céder de terrain et tentaient de garder le ballon. De bon augure se disait-on, sauf que l’illusion s’effaçait rapidement. Inférieurs techniquement et physiquement, les coéquipiers de Jorginho reculaient vite et Christensen contrait déjà Firmino au premier poteau alors que la cage était vide (15e). Cloîtré dans sa moitié de terrain, Chelsea tentait des transitions rapides avec Werner et Havertz mais le premier souffrait terriblement dans son opposition avec un Fabinho positionné en défense centrale.

Regardez le doublé de Mané !

Malgré tout, Liverpool se procurait peu d’occasion et aurait même pu être puni sur l’unique frappe des Londoniens, trop croisée par Werner (33e). La mi-temps approchait sur un faux rythme jusqu’à ce qu’Henderson trouve Mané dans la profondeur. Le sénégalais filait au but avant que Christensen ne le plaque par derrière. Un rouge logique qui allait tout changer. Exit Henderson, Klopp lançait Thiago d’entrée de seconde période. Immédiatement, la rencontre se débloquait. Firmino combinait avec Salah côté droit puis centrait au cœur de la surface. Vainqueur de son duel avec James, Mané coupait parfaitement de la tête (1-0, 50e). Les Blues tentaient de continuer à relancer court mais se montraient trop fébrile. Devant ses buts, Kepa offrait le ballon du break à Mané qui ne loupait pas le coche (2-0, 54e). Et même quand les Reds péchaient par insuffisance, Chelsea n’en profitait pas. Déséquilibré par Thiago dans la surface, Werner obtenait un penalty que Jorginho ne convertissait pas. C’en était trop, Chelsea baissait le pied et Liverpool terminait sans enfoncer le clou.

Thiago Alcantara déjà intégré

A peine arrivé et déjà sur le terrain. Entré en jeu à la pause pour profiter de l’infériorité numérique de Chelsea, Thiago Alcantara a bien pris ses marques dans l’entrejeu de Liverpool. Très recherché par ses coéquipiers, il a touché énormément de ballons et a su faire parler son sens du jeu. S’il a concédé un penalty sur une maladresse, sa rentrée a permis aux Reds de gagner en fluidité et en contrôle. Première réussie.

Kepa aggrave son cas

Déjà ciblé par les critiques pour ses performances décevantes depuis plusieurs mois, Kepa a encore une fois tendu le bâton pour se faire battre. Fébrile balle au pied, il a offert le but du 2-0 à Mané sur une action absolument anodine. Le portier a ensuite sorti des tirs de Wijnaldum ou de Salah mais le mal était déjà fait. Un coup de plus à un moral qui ne devrait pas s’améliorer avec l’arrivée imminente d’Edouard Mendy. A Lampard de trancher.