Malaise – FC Barcelone : Lionel Messi contre-attaque

Malaise - FC Barcelone : Lionel Messi contre-attaque

L’attaquant et capitaine du FC Barcelone, Lionel Messi n’a pas tardé à réagir après la divulgation de son juteux contrat.

Après la fuite dans la presse des détails de son contrat en or massif, Lionel Messi a décidé d’attaquer en justice plusieurs personnes, dont l’ancien président du Barça Josep Maria Bartomeu.

Le 30 juin prochain, Lionel Messi ne sera officiellement plus un joueur du FC Barcelone. Du moins, si l’international argentin n’étend pas son bail en Catalogne d’ici là. Tout est donc encore possible pour La Pulga qui vit décidément des mois compliqués au sein du club culé. Après le feuilleton estival entourant son potentiel départ, le numéro 10 du FC Barcelone doit gérer une nouvelle polémique. En effet, dimanche, El Mundo a publié un article dans lequel les détails du contrat en or massif signés par Messi en 2017 ont été dévoilés.

On a ainsi appris qu’il devait gagner 555 237 619 euros au total, soit 75 millions d’euros par année, sans compter d’autres bonus importants. Après la publication de ce papier, une chasse à la taupe a été ouverte sachant que les contrats des joueurs sont bien évidemment censés rester confidentiels. Et c’est bien là le problème. En conférence de presse hier, Ronald Koeman, qui a volé au secours de sa star, n’a pas nié le fait que le trahison pouvait éventuellement venir de l’intérieur du club espagnol.

Lionel Messi a décidé d’attaquer

«Cela peut arriver et cela peut venir de nombreux endroits. Il y a toujours de la compétition dans les grands clubs. Il y a toujours des gens de l’extérieur, avec des amis à l’intérieur, mais en tant qu’entraîneur, je défendrai mes joueurs et le club. Les fuites comme celle-ci ne sont pas bonnes et sont mal intentionnées». Silencieux depuis le début de cette nouvelle polémique, Lionel Messi, qui a le soutien de son équipe selon Koeman, a décidé de ne pas se laisser faire. RAC-1 révèle ce mercredi que La Pulga est déterminé à intenter une action en justice contre le journal El Mundo ainsi que plusieurs personnes en justice qu’il soupçonne d’avoir divulgué l’intégralité de documents privés.

Et elles sont cinq dans le collimateur du clan Lionel Messi et de la justice à présent, car elles seules ont pu avoir accès aux documents. Sport indique qu’il s’agit de de Josep Maria Bartomeu (ancien président du Barça), Carles Tusquets (actuel président du comité de direction), Jordi Mestre (ancien vice-président sportif), Òscar Grau (PDG du club) et Romà Puntí (responsable des services juridiques du Barça). Récemment, Josep Maria Bartomeu a nié être impliqué dans cette sombre affaire. Une nouvelle polémique à gérer pour le Barça, qui aurait d’ailleurs ouvert une enquête interne.