Mamadou Sakho poursuit l’Agence mondiale antidopage

Mamadou Sakho poursuit l’Agence mondiale antidopage

En avril 2016, Mamadou Sakho a été suspendu du football pendant 30 jours après avoir été contrôlé positif à une substance brûlant de la graisse après un match nul entre Liverpool et Manchester United. Il a été ensuite blanchi, la substance en question – l’higénamine – ne figurait pas sur la liste des produits interdits de Wada.

Selon les informations du Guardian, le joueur de 29 ans a maintenant décidé d’engager des poursuites judiciaires contre Wada. Ses avocats ont affirmé que 14,5 millions d’euros représentaient la perte de revenu et de la valeur personnelle que Sakho avait subi après avoir quitté Anfield.