Manchester City bat Leicester 1-0 et reprend les commandes

Manchester City

Manchester City n’a pas craqué. Longtemps mis en échec par Leicester à l’Etihad Stadium, lundi soir, lors de la 37e journée, le champion en titre a repris les commandes du classement à Liverpool après une courte victoire face aux Foxes (1-0). C’est Vincent Kompany, auteur d’un but fantastique à la 70e minute, qui a offert ce précieux succès dans la quête du titre.

La lumière est venue de Vincent Kompany. En manque d’idées et sous pression face à Leicester, Manchester City s’en est remis à une frappe magnifique de son défenseur belge à vingt minutes du terme pour s’imposer de justesse, lundi soir, lors de la 37e journée de Premier League (1-0). Un succès évidemment crucial puisque les Citizens ont repris leur place de leader à une journée de la fin, avec un petit point d’avance sur Liverpool (95 points contre 94). Les Foxes, de leur côté, disent définitivement adieu à une qualification pour l’Europe qui était déjà très hypothétique avant la rencontre.

On peut rester sur douze victoires de suite en championnat, avoir été un rouleau compresseur toute la saison, avoir toujours marqué à domicile… et transpirer lors de la 37e journée. Manchester City l’a prouvé lundi. Loin d’être bousculés, les Citizens ont toutefois eu du mal à faire la décision face à la formation de Brendan Rodgers. Et ce n’est donc qu’à la 70e minute de jeu que Kompany a fait la différence, d’un coup de canon (1-0, 70e). L’ouverture du score la plus tardive des locaux cette saison. Le genre de moment qui fait basculer un championnat, alors que les hommes de Pep Guardiola devront s’imposer à Brighton dimanche prochain (16h00) pour valider leur titre, pendant que Liverpool recevra Wolverhampton.

Iheanacho tout proche du mauvais coup

Pour sa dernière à domicile, City a semblé être légèrement rattrapé par l’enjeu, par séquences. Quoi de plus normal, quand vous êtes provisoirement à deux points de votre concurrent direct à deux journées de la fin. Raheem Sterling ne s’est pas montré autant qu’à son habitude, Bernardo Silva a forcé certaines décisions et les Skyblues ont attendu une grosse demi-heure pour se créer leur première occasion, Sergio Agüero voyant la barre transversale repousser son coup de tête sur corner (35e). Après la pause, Ilkay Gündogan n’est pas passé loin d’attraper le cadre de Kasper Schmeichel (58e) et le Kun a buté sur le portier danois (69e).

En face, Leicester a passé l’intégralité de la seconde période regroupé dans ses 30 mètres. Mais les Foxes n’en ont pas oublié de donner quelques coups de chaud au public de l’Etihad Stadium, longtemps très froid. C’est à la 87e minute que tout a failli basculer, quand Kelechi Iheanacho – l’ancien Citizen entré sept minutes plus tôt – a trop ouvert son pied gauche, alors qu’il était seul aux 18 mètres. Un avertissement qui est resté sans conséquence. Revigorée par de l’arrivée Brendan Rodgers sur le banc, Leicester n’a pas su accrocher un nouveau cador à son tableau de chasse après sa victoire contre Arsenal (3-0). Le train pour l’Europe est désormais irrattrapable pour Jamie Vardy et sa troupe. Mais ce n’est pas ce qui était le plus surveillé lundi…