Manchester City est averti : « Ce Real Madrid ne trébuche pas »

Manchester City est averti : Ce Real Madrid ne trébuche pas

La grandeur est la seconde nature du Real Madrid. Battant le FC Séville 3-2 après avoir été mené 2-0, les Merengues ont démontré une fois encore qu’ils ne lâcheront rien jusqu’au bout.

Un message envoyé aux Cityzens

Dans un match que tout le monde les voyait perdre, les madrilènes en ont surpris plus d’un. Rodrygo, Nacho et l’inévitable Karim Benzema, ont changé le rêve de Jules Koundé en cauchemar. « C’est un objectif de terminer la saison en étant invaincu à domicile », disait le jeune défenseur français des sévillans avant la réception de la Maison Blanche, ajoutant même : « J’aime affronter les meilleurs ». Une passion qui va lentement tomber à l’eau devant une équipe du Real Madrid dotée d’un mental de fer. Carlo Ancelotti envoie un message aux Cityzens de Pep Guardiola, qu’ils retrouveront en demi-finales de la Ligue des Champions, éliminés de la FA Cup par Liverpool sur le même score :

« Cette équipe est capable de faire des choses spéciales. Comme je l’ai dit, nous avons mal commencé et ils ont mené 2-0, mais nous n’avons pas perdu confiance, parce que les matchs du PSG et de Chelsea nous ont montré que si vous y croyez, vous pouvez le faire. Et nous l’avons fait. Nous avons également eu beaucoup de mal, car nous ne comprenons pas comment la main de Vinicius a pu être sifflée et pas celle de Diego Carlos. C’est difficile d’arbitrer, mais je ne comprends pas. Vinicius m’a assuré qu’il n’avait pas touché le ballon de la main », regrettait le Mister, avant de revenir sur cette joie immense qui a envahie son groupe après le but décisif de son capitaine et meilleur joueur, KB9 :

« C’est pour la façon dont nous sommes revenus au score. Tout le monde attend que le Real Madrid trébuche, mais ce Real Madrid ne trébuche pas, parce que nous avons du cœur et du caractère. LaLiga n’est pas terminée, mais nous avons fait un grand pas. »