Manchester City s’impose à Everton 1-3

Premier League – Manchester City s’est imposé difficilement à Everton dimanche (3-1). Ils reviennent à cinq points de Liverpool.

Manchester City devait répondre à Liverpool, victorieux de Sheffield (1-0) plus tôt dans la journée, qui lui impose une cadence infernale. Le champion d’Angleterre se déplaçait à Everton avec une pression supplémentaire. Pep Guardiola avait décidé de laisser Sergio Agüero, David et Bernardo Silva sur le banc. Les Toffees, qui restaient sur deux défaites consécutives, ont offert une sérieuse opposition et ont longtemps fait douter les Citizens. Les joueurs de Pep Guardiola ont rapidement ouvert le score par l’intermédiaire de Gabriel Jesus sur une merveille de passe de Kevin De Bruyne en une touche de balle (0-1, 24e). Le Brésilien, qui n’a pas beaucoup de temps jeu, la faute à un Sergio Aguero indispensable, a encore montré à son entraîneur qu’il était une option crédible. Après l’ouverture du score, Everton a commencé à offrir du répondant et a rapidement égalisé. D’un subtil lob, Seamus Coleman a trouvé Dominic Calvert-Lewin de la tête (1-1, 33e).

En deuxième période, les Citizens ont pris le pas sur des Toffees empruntés physiquement. Après deux énormes ratés de Raheem Sterling, peu en vue, Riyad Mahrez a libéré les siens. Aux vingt-cinq mètres, le champion d’Afrique a ouvert son pied côté gardien (1-2, 71e). Émoussés physiquement, les Toffees ont craqué en fin de rencontre. Raheem Sterling a finalement inscrit un but d’une volée du pied gauche, qui a heurté le dessous de la barre avant de franchir la ligne. Manchester City a souffert mais reste à cinq longueurs de Liverpool.

Le récital de Kevin De Bruyne

Le Belge a été le meilleur joueur sur la pelouse. Très juste techniquement, il a organisé le jeu de son équipe, usant de passes en profondeur millimétrées et de changements de côté. Sa passe décisive sur le but de Gabriel Jesus est un exemple en la matière, sa huitième depuis le début du Championnat. Avec cette statistique impressionnante, Kevin De Bruyne peut lorgner le record de passes décisives sur une saison (20) détenu par Thierry Henry (en 2003-2004 avec Arsenal).