Maroc : Hakim Ziyech tacle (encore) Vahid Halilhodzic

Maroc : Hakim Ziyech tacle encore Vahid Halilhodzic

Exclu de l’équipe du Maroc, Hakim Ziyech a tenu à se défendre de la mauvaise image que les propos de son sélectionneur Vahid Halilhodzic lui ont donnée. Le joueur marocain n’a pas été tendre avec l’ancien attaquant du FC Nantes…

« Il a son point de vue et j’ai mon point de vue »

Questionné par les hollandais de Tiki Taka Touzani, Hakim Ziyech a nié les faits qui lui sont reprochés. Traitant presque Vahid Halilhodzic de menteur, le joueur de Chelsea a déclaré :

« Il a son point de vue et j’ai mon point de vue. On en est là aujourd’hui, je sais ce qui s’est passé. C’est la chose la plus importante pour moi. »

« Je traite chaque coéquipier avec respect. Tous ceux qui me connaissent ou qui ont travaillé avec moi le savent. Mais c’est comme ça, qu’il en soit ainsi. »

« Je m’entends toujours bien avec les gens honnêtes avec moi. »

Histoire de définitivement mettre de l’huile sur le feu, Hakim Ziyech a comparé coach Vahid a Peter Bosz. L’actuel technicien de l’Olympique Lyonnais est le prototype même du manager que l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam apprécie. Honnête et direct, il l’a d’ailleurs connu au cours de son passage chez les Lanciers :

« Lors de la première conversation que j’ai eue avec Bosz, a relaté Hakim Ziyech, il m’a posé la question suivante : ‘qu’attendez-vous de moi ?’ Ma réponse a été celle-ci : ‘tout ce que je veux, c’est que tu sois honnête’. À partir de ce moment-là, ça a juste matché. Je m’entends toujours bien avec les gens qui ont toujours été honnêtes avec moi. »

Hakim Ziyech, un talent en perdition

10 buts et 8 passes décisives en 54 matches, le transfert de Ziyech de l’Ajax à Chelsea n’a pas été d’une franche réussite. Bien qu’il ait remporté la Ligue des Champions et la Supercoupe d’Europe en Angleterre, le Lion de l’Atlas rugit moins bien qu’à Amsterdam. En disant du bien de Peter Bosz, Hakim fait peut-être un appel du pied à ce coach qu’il a connu. Annoncé partant de Londres cet été, il se cherche sûrement déjà un point de chute.