Martial : « Mourinho m’a manqué de respect »

Martial :

Anthony Martial est revenu sur la relation très tendue entre lui et son ancien entraîneur José Mourinho alors qu’il était sur le banc de Manchester United.

Anthony Martial a sévèrement critiqué son ancien entraîneur José Mourinho qui selon lui, n’a pas été tendre avec lui. Dans une interview accordée à France Football, l’attaquant mancunien a raconté quelques anecdotes qui ont été à l’origine de leur brouille.

« Pendant les vacances, il m’envoie un message pour me demander si je veux bien changer pour le 11, en m’expliquant que c’est super car c’est celui de la légende Ryan Giggs. Je lui dis que j’éprouve le plus grand respect pour Giggs, mais je préfère garder le 9. Et quand je rentre au club, je vois mon maillot avec le 11 (le 9 étant récupéré par Ibrahimovic), l’histoire ne partait pas bien. Il m’a manqué de respect direct », a expliqué Anthony Martial.

Manchester United : David De Gea regrette José Mourinho

« Il parlait de moi dans la presse, des petites phrases, un peu comme il avait fait avec Karim Benzema au Real. Il aime bien ces petits jeux, mais il sait aussi avec qui il le fait. Il sait que j’ai alors 20 ans, que si je dis quelque chose, c’est moi qui vais passer pour le jeune qui manque de respect. Donc, je n’ai rien dit, ça ne servait à rien. La saison suivante, je suis le meilleur de l’équipe en première partie de saison, il fait venir Alexis Sanchez et là je n’ai plus joué quasiment. C’est la saison du Mondial en plus, ça me coute cher à l’arrivée, d’autant que l’équipe de France a gagné. J’aurais dû y être », a ajouté Martial.

« J’ai régulièrement joué blessé. Les gens ne le savent pas, je ne pouvais pas accélérer durant les quatre mois qui ont suivi la saison du Covid. Le coach me dit qu’il a besoin de moi, donc je joue. Mais, vu mon jeu, si je ne peux pas accélérer, ça devient très compliqué quand même. Et je me suis fait incendier… Le coach n’a jamais pris la peine de le dire aux médias. Evidemment, je finis par me blesser pour de bon et à mon retour, terminé, je ne joue plus. Je l’ai très mal pris, j’ai eu un sentiment d’injustice, on te demande de te sacrifier pour l’équipe et derrière on t’écarte. Pour moi, c’est presque de la traitrise, c’est tout ce que je déteste », a conclu Marital.