Mauricio Pochettino après la défaite à Rennes : « Nous sommes tristes. »

Mauricio Pochettino après la défaite à Rennes :

Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, a réagi juste après la défaite de son équipe face à Rennes 2-0 en Ligue 1.

Première défaite du Paris Saint-Germain cette saison en Ligue 1 ! Pris au piège par des rennais très déterminés, les hommes de Mauricio Pochettino se sont inclinés 2-0 malgré la titularisation de Mbappé, Neymar, Messi et Di maria en attaque.

Le technicien argentin a aussitôt tiré les enseignements de la défaite et se projette déjà vers l’avenir.

« Nous sommes tristes. Nous avons joué 25 minutes-30 minutes à un très haut niveau. Il manquait les buts. Puis on a pris un but sur la dernière action de la première période et un autre sur la première action de la seconde période. Cela a été très dur pour l’équipe. On s’est créé des occasions, on a été malheureux. Il faut rester positif et continuer à travailler. On a 2 semaines pour se recharger (…) Bien sûr, on sort d’une période difficile physiquement. Il faut se remettre de tout cela. Après ce résultat négatif, on doit faire une autocritique. On ne peut pas être satisfait. Mais il y a aussi des choses positives à garder. On va essayer de trouver la bonne façon de jouer, l’équilibre », a déclaré Mauricio Pochettino.

Marquinhos, capitaine du Paris Saint-Germain, a lui aussi réagi après la défaite, et demande à l’équipe beaucoup plus de concentration et d’efficacité dans l’avenir :

« On a eu plusieurs phases dans le match. Au début, ils ont eu beaucoup d’énergie, ils ont voulu montrer qu’ils étaient bien présents, chez eux. On a essayé de tenir au maximum sur les premières attaques. On était mieux ensuite. On a eu beaucoup d’occasions, on n’a pas concrétisé. Après, il y a les 2 buts que l’on prend dans des moments clefs. Il faut être beaucoup plus concentré pour ne pas prendre ces buts. Une fois mené, il faut ouvrir plus, essayer plus. On n’a pas eu l’efficacité. L’histoire du match peut être différente si on est efficace derrière et devant. Cela a manqué. Le match peut être différent (…) On doit faire les efforts et savoir faire avec. »