Messi à Manchester City : L’ancien président du Real Madrid avertit

Messi à Manchester City : L'ancien président du Real Madrid avertit

Le problème entre Lionel Messi et le FC Barcelone continue à alimenter les débats dans le monde du football et suscite de nombreuses interrogations.

l’attaquant veut réellement quitter le Barça, mais se heurte au refus des ses dirigeants qui refusent de le laisser partir libre. Même si Manchester City est rapidement devenu le favori pour signer la Pulga, il faudra s’attendre à des problèmes quant au montage de ce dossier.

Messi souhaite quitter le Camp Nou libre, en utilisant une clause qu’il a écrite dans son contrat et qui lui permettrait de résilier son contrat. Barcelone, quant à lui, pense que la clause a pris fin et refuse de négocier son transfert, à moins que le clubs intéressé verse sa clause de libération de 700 millions d’euros.

A relire : 

L’ancien président du Real Madrid a jeté de l’eau froide sur les chances de voir Messi quitter le FC Barcelone cet été. Pour Ramon Calderon aucun club ne risquerait une telle punition, même pour signer le plus grand de tous les temps.

« Messi était vraiment frustré quand ils ont été battus 8-2. C’était une défaite humiliante contre le Bayern Munich. et il a décidé de partir à Barcelone. Il veut jouer à la Coupe du monde dans deux ans, et il aimerait la gagner. Mais peut-être qu’il restera finalement [à Barcelone]. Souvenez-vous de ce qui s’est passé avec Neymar, tout le monde pensait qu’il allait quitter [PSG], mais finalement il est resté. Ils peuvent trouver un accord, mais cela semble difficile parce qu’hier son père et le président de Barcelone n’y sont pas parvenus. Je pense que Manchester City serait le club idéal. Pep Guardiola est là, Txiki Begiristain directeur sportif, et Ferran Soriano [directeur général] aussi, ils sont de bons amis. Mais Man City prendra t-il le risque d’être sanctionné par la FIFA, ou même d’être sanctionné par une clause de libération de 700 millions d’euros? Je ne vois aucun club risquer cela », analysé Ramon Calderon relayé par talkSPORT.

Mais pour l’ancien président, il peut y avoir une issue heureuse pour les deux parties même si ce sera difficile:

« La solution serait de conclure un accord avec Barcelone pour 100 millions d’euros / 150 millions d’euros et de laisser le joueur partir, mais c’est difficile. »