MLS : Sa femme appelait à tuer les manifestants, le joueur est licencié

MLS : Sa femme appelait à tuer les manifestants, le joueur est licencié

Le Galaxy de Los Angeles a annoncé avoir libéré le milieu de terrain serbe Aleksandar Katai vendredi.

L’équipe a agi à la suite d’une série de publications racistes et controversées de sa femme sur les réseaux sociaux, en lien avec le mouvement Black Lives Matter. Elle appelait notamment à «tuer» ces manifestants.

Tea Katai a depuis effacé ses publications sur son fil Instagram et l’organisation a dénoncé ces agissements.

Katai, qui a pris part à deux rencontres avec la formation californienne à laquelle il s’est joint en décembre, s’est ensuite excusé au nom de sa femme. Il a dit qu’il ne partageait son opinion et qu’il s’agissait d’une erreur de la part de sa famille.

« Je m’engage à apprendre de ces erreurs et à m’investir dans la cause pour l’égalité dans l’avenir », a-t-il écrit sur Instagram.