Mondial 2022: Le Sénégal veut finir le travail à Soweto

Mondial 2022: Le Sénégal veut finir le travail à Soweto

L’équipe nationale du Sénégal est à 90 minutes des barrages de la Coupe du monde 2022. Cet après midi dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires, les partenaires de Sadio Mane ont besoin que d’une victoire à Soweto contre la Namibie pour se qualifier au dernier tour.

Au stade Lat Dior de Thies, le Sénégal avait surclassé la Namibie (4-1) et avait pris une bonne option pour la qualification pour le dernier tour. « Ce n’est pas encore fini. Dans deux jours, ce sera un autre match. Notre expérience collective peut nous permettre de voyager partout en Afrique. C’est ce que nous faisons depuis 6 ans. Rien n’est encore fait. À nous de nous remobiliser et essayer de faire un bon résultat à l’extérieur », avait réagi le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé.

De son côté, le coach de la Namibie promet que ça ne sera pas le même match au retour. « Nous allons essayer de rectifier le tir chez nous. On fera le moins d’erreurs possibles et concrétiser toutes les occasions que nous aurons, parce que le match aurait pu terminer sur un 4-3 », promet-il.

Excepté de l’attaquant du Villarreal Boulaye Dia blessé, tout le groupe des Lions du Sénégal est au complet. Aliou Cissé pourra compter sur ses « anglais » qui auraient pu rater la rencontre à cause des restrictions du gouvernement britannique qui interdit le déplacement dans les pays touchés par la pandémie du Covid-19.

Le technicien du Sénégal pourra s’appuyer sur Sadio Mane, intenable au match aller. Auteur du troisième but, l’attaquant de Liverpool a également délivré deux passes décisives à Idrissa Gana Gueye et Diao Balde Keita qui a clôturé le festival des Lions.

Ce match retour est l’occasion également pour Bouna Sarr, d’élever un peu son niveau de jeu. En difficulté en première période à Thies, le joueur du Bayern Munich a l’occasion de rectifier le tir et profiter de la belle pelouse d’Orlando Stadium pour faire taire définitivement les polémiques autour de sa personne et sur sa convocation.

La dernière fois que le Sénégal avait chuté en terre sud-africaine, c’était le 8 septembre 2015 à Johannesburg contre les Bafana-Bafana. Et la dernière fois que les partenaires de Gana Gueye s’étaient déplacés au pays de Nelson Mandela, le Sénégal avait battu l’équipe sud-africaine (2-0), une victoire qui avait marqué le retour du pays de Leopold Sedar en Coupe du monde après 16 ans d’absence.

Pour vivre encore cette soirée magique, les poulains d’Aliou Cissé devront s’imposer contre les Warriors et valider leur ticket pour les barrages. Pour cela, un succès suffit à Ismalia Sarr et ses coéquipiers.