Naples : Carlo Ancelotti s’en va

Naples : Carlo Ancelotti s'en vaÀ la recherche d’une victoire depuis le 19 octobre en championnat et malgré une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, Naples a décidé d’agir suite aux mauvais résultats puisque Carlo Ancelotti vient d’être remercié. L’entraîneur italien aura donc passé un an et demi sur le banc des Partenopei.

23 mai 2018. Sans poste depuis la fin de son aventure avec le Bayern Munich, Carlo Ancelotti est nommé entraîneur du Napoli. Pour sa première saison à la tête des Partenopei, l’ancien coach du Paris Saint-Germain fait fort en Serie A, en terminant à la deuxième place derrière l’intouchable Juventus. Le reste l’est un peu moins, avec une troisième place en phase de poules de Ligue des Champions et une élimination en quarts de finale de Ligue Europa, et enfin une courte aventure en Coupe d’Italie (défaite en quart de finale contre l’AC Milan, 0-2).

Avec ce premier exercice prometteur, Carlo Ancelotti était donc, un peu, attendu au tournant pour cette saison 2019-2020. Mais après des premiers résultats corrects, la formation italienne a sombré. Deuxièmes de leur groupe en Ligue des Champions et qualifiés pour les huitièmes de finale, les Azzurri ont surtout enchaîné les contre-performances en championnat. Depuis le 19 octobre et un succès 2-0 face à Vérone en Serie A, les hommes d’Ancelotti n’ont tout simplement plus connu le goût de la victoire en championnat. Et avec une mini-crise et cette histoire de mutinerie, le club napolitain était au bord de l’implosion. Et malheureusement, le technicien de 60 ans en a fait les frais.

Un peu moins de 53% de victoires pour Carlo Ancelotti

Malgré la récente qualification pour les 1/8es de finale de la coupe aux grandes oreilles, les dirigeants napolitains ont décidé de se séparer de Carlo Ancelotti, quelques heures après la victoire contre Genk en C1. « Le club a décidé de remercier l’entraîneur de l’équipe première M. Carlo Ancelotti. Les relations d’amitié, d’estime et de respect mutuel entre le club, son président Aurelio De Laurentiis et Carlo Ancelotti restent intactes », indique le communiqué. Reste désormais à savoir où Carlo Ancelotti va rebondir.

Depuis plusieurs jours, Arsenal se retrouve par exemple avec Fredrik Ljungberg comme entraîneur intérimaire suite au licenciement d’Unai Emery. Le Bayern Munich est également dans la même situation puisque Niko Kovac a été remercié le 3 novembre dernier. Pour le moment, Hansi Flick, qui assure l’intérim, a été confirmé jusqu’à Noël mais le club bavarois pourrait revoir ses plans ensuite. À moins que l’ancien milieu de terrain ne décide de faire une petite pause.