Neymar au centre d’une grosse polémique au Brésil

Neymar au centre d'une grosse polémique au Brésil

Le nul du Brésil (0-0) contre la Colombie a fait des dégâts. En effet, un journaliste frustré aurait qualifié Neymar d’idiot, créant ainsi une grosse polémique.

Un commentateur brésilien est accusé d’avoir qualifié Neymar d’idiot à l’issue du match entre la Colombie et le Brésil (0-0), dimanche lors des qualifications pour la Coupe du monde 2022. La sœur et le père du joueur ont immédiatement réagi.

La polémique enfle au Brésil depuis dimanche soir. Galvao Nueno, l’un des commentateurs les plus connus du pays, est accusé d’avoir traité Neymar « d’idiot », après le match nul entre la Colombie et le Brésil (0-0), comptant pour les qualifications à la Coupe du monde 2022. Le journaliste Eric Faria – qui était au stade – était en train d’expliquer que Neymar, contrairement aux autres joueurs, avait quitté le terrain dès que l’arbitre a sifflé quand le mot « idiot » a été entendu à l’antenne par une personne non identifiée. Pour beaucoup de téléspectateurs, il aurait été prononcé par Galvao Nueno en plateau. Rien ne le prouve et la chaîne TV Globo – qui diffusait le match et cette séquence – n’a pas souhaité répondre aux sollicitations d’autres médias brésiliens pour se défendre.

La soeur de Neymar perd patience

Le mot a embrasé les réseaux sociaux et provoqué la réaction de la garde rapprochée de Neymar. Raffaella Santos, sœur de l’attaquant du PSG et influenceuse, est vite montée au créneau. « Un certain monsieur que j’avais déjà mentionné dans mes stories la dernière fois a traité mon frère d’idiot, a-t-elle lancé sans nommer Galvao Nueno. Est-ce lui ou toi? »

Auparavant, elle avait loué la patience de son frère face aux critiques dont il fait l’objet. « C’est une bonne chose que je ne joue pas au foot, avait-elle confié. Sinon j’attraperais quelqu’un par les cheveux, et je lui claquerais la bouche. Je ne sais pas, j’aurais un rouge, jaune, vert, bleu carte, peu importe… Je n’ai pas cette patience que mon frère a. Il a la patience de Job, parce que je n’en ai pas. Félicitations. »

« C’est un héros sans mensonge », le défend son père

Le père de Neymar a aussi défendu son fils en énonçant toutes les critiques dont il fait face actuellement. « Masqué, choyé, fallacieux et maintenant un idiot, énumère-t-il. Les trois premiers adjectifs ne nous dérangent pas, le silence a toujours été, peut-être, la meilleure réponse. (…) Hier mon fils a posé pour une photo à côté d’un enfant, collé son visage contre le sien, risquant même d’être critiqué pour avoir enlevé son masque. Mais et maintenant? Où est le respect de l’être humain, de la photo éternelle dans une vie éphémère… l’occasion unique pour un fan. Ouais, mon fils est masqué et tout ce que vous voulez d’autre. Mais idiot? Non! Il est le héros. Un héros sans mensonge, qui affronte son histoire de front, sans chercher de lâches raccourcis, sans être traître. »

Un message auquel Neymar a réagi. « Je t’aime », a répondu l’attaquant du PSG, dans une mauvaise passe sportive mais aussi psychologique. Dimanche, dans une interview à DAZN, il a diffusé un message évasif sur la suite de sa carrière. « Je pense que c’est ma dernière Coupe du monde (en 2022), a-t-il déclaré. Je la vois comme ma dernière parce que je ne sais pas si j’ai la force mentale pour rester dans le football. »