OM – PSG : Payet, Milik, Guendouzi, les réactions des marseillais

OM – PSG : Payet, Milik, Guendouzi, les réactions des marseillais

À l’issue d’un 0-0 intéressant pour leur collectif, l’Olympique de Marseille a démontré qu’il pouvait répondre à l’armada offensive du PSG. La MNM, Messi, Neymar, Mbappé, n’a pas réussi à trouver la faille dans une équipe olympique solide et tournée vers l’avant. Les réactions des marseillais après la rencontre.

Matteo Guendouzi : « Dans l’ensemble, on a fait un bon match, on a eu pas mal de situations. C’est un point pris, on voulait les trois points, on les méritait, on a été au-dessus d’eux. Je pense qu’il y a clairement carton rouge. Les arbitres n’ont pas été favorables ou pas, ils ont pris les bonnes décisions. Un point ne nous suffit pas, on voulait les trois points. »

Arkadiusz Milik (sur son but refusé) : « J’étais très heureux après mon but. C’est très décevant ce genre de choses. Mais la VAR fait partie du football maintenant, on doit l’accepter »

Dimitri Payet (sur son équipe) : « Trop frileux à 11 contre 10 ? Oui, au lieu d’appuyer et aller les chercher, on a plus calmé. Je ne saurais pas l’expliquer. On aurait dû aller de l’avant un peu plus. Mais il ne faut pas oublier qu’avec leurs trois de devant, il faut faire le travail défensif. On avait le cul entre deux chaises. Il faut se satisfaire du nul. Le PSG, ça reste le PSG, car ce soir aucune des deux équipes ne méritaient de l’emporter. Ça reste un point de pris et on continue notre marche en avant. (…) »

OM – PSG : Pochettino, Marquinhos, les réactions des parisiens

« Pas aussi performant que ce qu’on était en droit d’attendre au vu de son début de saison, le Tricolore s’est également montré lucide au sujet de sa prestation individuelle : « en première mi-temps, j’ai été décevant, j’ai manqué de justesse. Il a manqué ce petit quelque chose pour faire basculer le match. »

Dimitri Payet (sur les troubles des supporters de l’OM dans les tribunes) : « Je vais remercier ceux qui sont venus, qui ont joué le jeu et qui ont été exemplaires parce qu’on ne peut pas mettre tout le monde dans le même bateau, il faut savoir faire la différence. Après, pour d’autres malheureusement, j’ai vu des bouteilles, j’ai vu des chargeurs, j’ai vu des briquets, des choses que j’ai déjà vu contre moi, donc je sais ce que c’est… (…) »

« On a appelé au calme, moi-même, le président. Malheureusement, il y en a toujours certains qui peuvent déraper. Mais on ne peut pas dire que ce sont des supporters de l’OM. On sait ce qu’on risque, on risque de perdre des points et il ne faudra pas pleurer en fin de saison s’il nous en manque un ou deux, donc on ne peut pas dire que ces gens-là aiment l’OM et sont supporters du club parce qu’ils peuvent nous pénaliser. Mais je remercie les autres, ceux qui sont venus pour nous supporter (…) »

« Désabusé. On sait qu’on est attendus, regardés. Malheureusement, il y en a encore qui arrivent à le faire, je ne comprends pas. Après, je l’ai déjà dit et je le redis, il faudra des sanctions et de vraies sanctions, pas des sanctions comme on a eu. On l’a vu encore à Saint-Etienne ce week-end. On ne peut plus accepter ça ou alors il faut attendre qu’il y ait quelque chose de vraiment grave… Il faut prendre des décisions (…) »