OM – PSG : Pochettino, Marquinhos, les réactions des parisiens

OM – PSG : Pochettino, Marquinhos, les réactions des parisiens

Lors du Classique de cette 11e journée de Ligue 1, le PSG est allé arracher un match nul et vierge plus ou moins chanceux sur la pelouse de l’Olympique de Marseille. Réduits à 10 après l’exclusion d’Achraf Hakimi à la 57e minute, les hommes de Mauricio Pochettino ont su résister aux attaques marseillaises avec une solidarité et une force de caractère qu’il faudra retenir. Les réactions de l’entraîneur et du capitaine des rouges et bleus après la rencontre.

Mauricio Pochettino (sur son équipe) : « La performance a été bonne, sachant qu’on a joué 40 minutes à dix. On voulait gagner, c’était l’idée. Mais finalement on est content de cette performance. Le quatuor offensif ? Ils ont bien joué. Ça a été un très bon match, avec de bonnes séquences. Il nous a juste manqué de marquer. Je suis plutôt content, car c’était compliqué. L’équipe a montré du caractère en jouant à dix. On a montré de l’identité et du style. » ( Prime Video).

Mauricio Pochettino (sur Neymar) : « Après l’expulsion (d’Achraf Hakimi, à la 57e minute, ndlr), il fallait faire un choix et, à ce moment-là, on pensait qu’il fallait faire entrer Kehrer et faire redescendre Neymar comme troisième milieu de terrain. Je suis satisfait de ce qu’il a fait aujourd’hui, il s’est beaucoup sacrifié pour l’équipe. Il n’avait pas joué après son retour du Brésil. Nous sommes très contents de ses efforts, de son engagement et c’est de là que viendra un bon rendement. » (Conférence de presse).

Marquinhos : « On était venus pour gagner. Ça a été plus difficile en fin de match à un de moins. On a eu quelques occasions. On a réussi à tenir le ballon. On n’a pas réussi à concrétiser. On a su ne pas prendre de but. En fin de match, on a essayé de contrer. (…) C’est difficile quand tu as un joueur de moins, il faut être plus solidaire. Tout le monde s’est donné à fond pour bien défendre. On a essayé de marquer, mais c’était difficile ». ( Prime Video).