Perez et le Real Madrid passent à la vitesse supérieure pour Mbappé

Perez et le Real Madrid passent à la vitesse supérieure pour Mbappé

Le président du Real Madrid, Florentino Perez, serait passé à la vitesse supérieure pour le transfert de l’international français Kylian Mbappé.

D’après AS, Florentino Perez, président du Real Madrid, a pris en main le dossier Kylian Mbappé en vue de l’été 2021.

Joue-la comme Zinédine Zidane. Le véritable film parle de David Beckham, mais la réalité colle davantage au technicien français, imité par de nombreux anciens coéquipiers des Galactiques du Real Madrid.

La presse espagnole reprend ses bonnes vieilles habitudes : Kylian Mbappé fait la Une d’AS ce vendredi ! Et le titre ne laisse pas de place au doute : « Mbappé pense en blanc », annoncent nos confrères, avec l’envie de l’attaquant du PSG de rejoindre la Maison Blanche dans un an.

A relire : Paul Pogba : « Zidane ? On a tous entendu, des choses ont été dites. »

Perez et la diplomatie du Qatar

Rien de nouveau jusqu’ici au niveau des rumeurs entourant Kylian Mbappé. AS rappelle son admiration pour Zinédine Zidane, la réciprocité… mais annonce surtout que le président Florentino Perez a personnellement pris le dossier en main. Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

Il ne s’agit d’un secret pour personne, en tant que géant du BTP, Perez entretient une relation privilégiée avec le Qatar, et le président madrilène voudrait justement s’en servir pour user de toute sa diplomatie auprès des dirigeants du PSG.

A relire : L’énorme coup réussi par le Real

Liverpool et le Barça pour concurrents

AS prévient : « Cette signature stratégique n’interviendra en 2021 que si le Real ne commet pas d’erreurs. » La Maison Blanche est en pole par rapport aux autres concurrents – Liverpool, où Jürgen Klopp le désire plus que tout, et le Barça, où le candidat à la présidence Victor Font veut en faire la tête d’affiche de son nouveau projet – mais attention à l’excès de confiance.

Car il faudra composer avec Liverpool, le Barça… et surtout le PSG, qui tente désespérément de prolonger le contrat de Kylian Mbappé. Celui-ci refuse pour l’instant, et sera donc à un an de l’échéance l’été prochain. De quoi obliger sa direction à le vendre au risque de le voir partir gratuitement en 2022 ? C’est tout l’enjeu, et Perez l’a bien compris.