Portugal : la polémique gonfle autour de Cristiano Ronaldo

Portugal : la polémique gonfle autour de Cristiano Ronaldo

Hors de lui après une décision arbitrale contraire au Portugal, Cristiano Ronaldo était furieux. Il a même jeté son brassard de capitaine au sol. Une réaction épidermique qui a créé la polémique.

Cristiano Ronaldo, ce samedi soir, nous a montré quelque chose dont on n’avait pas l’habitude. Certes, on le sait habité par la volonté de gagner coûte que coûte, mais avoir des élans de rage ainsi… Nous jouons le temps additionnel de la rencontre entre la Serbie et le Portugal, après avoir mené 2-0 grâce à un doublé de Diogo Jota, les champions d’Europe en titre sont rattrapés par les Serbes. En toute fin de match donc, CR7 pense donner le but de la victoire aux siens.

Certes, le cuir dépasse la ligne, mais pour ces éliminatoires à la Coupe du Monde 2022, il n’y a ni VAR ni goal-line technology et l’arbitre n’accorde pas le but. Dans un élan de folie, le capitaine portugais fait d’abord mine de quitter le terrain avant le coup de sifflet final, puis jette finalement son brassard au sol. Évidemment, en ce dimanche matin, on ne parle que de cela, un peu partout. Le sélectionneur, Fernando Santos, a expliqué qu’il avait discuté avec l’arbitre, sans évoquer le quintuple Ballon d’Or.

Fernando Meira pas tendre avec Cristiano Ronaldo

« L’arbitre s’est excusé auprès de moi dans la cabine et m’a dit qu’il était gêné. J’étais dans le vestiaire avec lui et s’est excusé auprès de moi. Il m’avait dit sur le terrain qu’il allait voir les images et que si c’était le au cas où il m’appelait pour s’excuser… et c’était le cas… C’est la deuxième fois dans une phase de qualification qu’ils s’excusent auprès de moi après le match », a-t-il déclaré. Mais ce sont les anciens joueurs, qui sont montés au créneau.

« La réaction de Cristiano est naturelle, mais n’est pas acceptable pour un capitaine de sélection. Il ne peut pas balancer son brassard au sol et se diriger vers les vestiaires alors que le match se poursuit. Ce n’est pas acceptable pour un joueur de son importance. Je comprends sa frustration et je lui donne raison parce que son but était valable, mais les arbitres doivent prendre des décisions, sans VAR, et il doit donner l’exemple. Et celui de ce soir n’est pas à suivre », a déclaré à Record Fernando Meira (52 sélections entre 2000 et 2008).

Cristiano Ronaldo, lui, s’est fendu d’un message sur son compte Instagram : « être capitaine de l’équipe du Portugal est l’une des plus grandes fiertés, l’un des plus grands privilèges de ma vie, note CR7. Je donne tout et donnerai toujours tout pour mon pays. Cela ne changera jamais. Mais il y a des moments difficiles à gérer, en particulier quand nous avons le sentiment que toute une nation est touchée. Relevons la tête pour faire face au prochain défi maintenant. Allez le Portugal ». Un Cristiano Ronaldo énervé, on sait ce que ça donne. Rendez-vous pris mardi, au Luxembourg.