Premier League : Liverpool et Everton font match nul 0-0

Liverpool ne sera pas champion dès ce lundi. Pour leur match de reprise, les Reds ont manqué d’efficacité devant les cages de Pickford (0-0). Ils ne sont surtout pas passés loin de s’incliner dans le dernier quart d’heure.

De toute façon, sur le papier, c’était mal parti. Un derby de Liverpool entre Everton et les Reds sans supporter, c’est limite rédhibitoire. Alors quand on a attentivement suivi le « spectacle » livré sur la pelouse, on s’est rapidement dit que ça manquait de chants, d’ambiance pour dynamiter cette opposition. Cela a plutôt ronronné entre Toffees et Reds. Et on a vite compris que c’était un match de reprise. Au final, Liverpool pourra s’en vouloir.

Quoique. Dominateurs, les hommes de Klopp ont eu de nombreuses opportunités mais n’ont jamais su être appliqués quand il s’agissait d’inquiéter Pickford. Minamino, Matip, Firmino, Alexander-Arnold, Keita, Mané, Fabinho. Ils ont tous essayé. Cela manquait de quelque chose malgré certaines séquences collectives intéressantes, et quelques phases de pressing efficaces dans le premier acte. Mais on pouvait aussi se réjouir de revoir par exemple un sens du jeu de Firmino qui nous avait manqué.

De son côté, Everton aurait pu réaliser le coup parfait si Richarlison avait gardé un peu de sang froid au moment de conclure (4e, 61e). Mieux encore, les ouailles d’Ancelotti se créaient en fait la plus belle action de la partie : sur un centre de Richarlison, Calvert-Lewin tentait la madjer, repoussée par Alisson. Derrière, Davies touchait le poteau (80e) ! Au sein d’un moment fort d’Everton puisque le même Calvert-Lewin ne cadrait pas sa tête (80e) avant que Richarlison ne se heurte à Alisson (82e). Pas dramatique pour Liverpool, qui ne pourra en revanche pas fêter son titre dès lundi soir.

Coleman solide au poste

Parce qu’il n’est jamais simple d’affronter Sadio Mané en duel, même en match de reprise post-pause liée au Covid-19, Seamus Coleman a bien mérité quelques louanges. Car l’Irlandais de 31 ans a été solide au poste pour venir au duel et contrecarrer certaines offensives du Sénégalais. On parie que Carlo Ancelotti saura lui dire après la rencontre.

Minamino n’a pas saisi l’occasion

C’était sa première titularisation en Premier League avec Liverpool. Certes, pour un match de reprise, c’était certainement plus compliqué, mais le Japonais a laissé passer une opportunité à Everton. Salah sur le banc, l’ancien du Red Bull Salzbourg aurait pu marquer des points. Il ne cadrait pas (10e), avant de faire le mauvais choix quelques minutes plus tard alors que le mouvement des siens était dangereux. Klopp le sortait carrément dès la sortie des vestiaires après le repos… C’est ce qu’on appelle l’apprentissage.