Propos racistes : Edinson Cavani poursuivi pour « faute grave »

Propos racistes : Edinson Cavani poursuivi pour

L’attaquant uruguayen de Manchester United, Edinson Cavani, est poursuivi pour « faute grave » par la Fédération anglaise suite à des propos jugés racistes.

Coupable d’un message à caractère raciste sur les réseaux sociaux, Cavani est poursuivi pour « faute grave » et a jusqu’à 4 janvier pour faire appel.

Bien avant les incidents qui ont éclatés lors de PSG – Basaksehir et des supposés propos racistes du quatrième arbitre du match à l’encontre de Pierre Webo, Edinson Cavani s’était lui aussi retrouvé au cœur d’une polémique après l’utilisation d’un mot à caractère raciste sur les réseaux sociaux.

Ayant été félicité pour son but contre Southampton, l’attaquant uruguayen avait répondu à son ami avant de supprimer sa publication sur les conseils de Manchester United. Le club anglais a toujours clamé que les propos utilisés par Cavani n’avaient pas la même signification en Amérique du Sud pour dédouaner son attaquant de tout racisme. La Fédération Anglaise avait malgré tout décidé d’ouvrir une enquête et vient donc de rendre son jugement.

« Edinson Cavani a été accusé de faute pour infraction à la règle E3 de la FA en relation avec une publication sur les réseaux sociaux le jeudi 29 novembre 2020. Il est allégué que, contrairement à la règle E3.1 de la FA, un commentaire publié sur l’Instagram du joueur du Manchester United FC était insultante et / ou abusive et / ou inappropriée et / ou a discrédité le jeu. Il est en outre allégué que le commentaire constitue une «violation aggravée», qui est définie dans la règle E3.2 de la FA, car elle incluait une référence, expresse ou implicite, à la couleur et / ou à la race et / ou à l’origine ethnique. »

Si aucune sanction n’a pour l’heure été donnée, Cavani et Manchester United ont jusqu’au 4 janvier prochain pour faire appel de la décision de la FA. Dans un communiqué, les Red Devils ont pris acte.

« Manchester United et tous nos joueurs sont pleinement engagés dans la lutte contre le racisme et nous continuerons à travailler avec la FA – avec d’autres organes directeurs et organisations, et à travers nos propres campagnes – à cet égard. »

« Edinson et le club ont clairement indiqué qu’il n’y avait absolument aucune intention malveillante derrière le message, qu’il a supprimé et s’est excusé, dès qu’il a été informé qu’il aurait pu être mal interprété. »

« Le joueur et le club vont maintenant considérer l’accusation et répondre à la FA en conséquence. »