PSG – OM : l’arbitrage, le niveau de jeu, les supporters, le Classique n’a pas été apprécié

PSG – OM : l’arbitrage, le niveau de jeu, les supporters, le Classique n’a pas été apprécié

Vainqueur de l’Olympique de Marseille (2-1), le PSG s’est rapproché un peu plus d’un titre en Ligue 1. Sur leurs éternels rivaux, ils ont pris trois points sans vraiment convaincre. Retour en mots, sur un Classique qui n’a pas été apprécié…

Thierry Henry : « c’était soporifique »

« En général, je fais plus long mais là les trente premières minutes c’était soporifique pour moi. Franchement, j’ai failli m’endormir. Déjà, il n’y avait pas d’ambiance dans le stade. Les actions, ce n’était pas terrible. On a vu deux erreurs, à part ça sinon ce n’était pas terrible. Sur la fin, ça a été un peu mieux mais c’était pas terrible au départ ».

Marquinhos : « On va retenir la victoire »

« On va retenir la victoire. C’était un match à gagner. Avec la manière, c’est mieux, mais le plus important, c’était de gagner. On n’était pas là pour bien jouer et perdre. On voulait gagner. On prend 3 points face à une équipe qui se bat pour le titre. On a montré qu’on n’a rien lâché. L’ambiance, honnêtement, je ne m’attendais pas à ça. C’était un Classique. Ce n’était pas le moment de faire ça. On comprend, mais il fallait laisser la fierté et l’orgueil de côté ce soir. Ils ne l’ont pas fait. En tant que joueur, je ne suis pas d’accord. »

Pablo Longoria, président de l’OM, à propos de penalty accordé au PSG et transformé par Mbappé : « la VAR doit aider »

« Je suis surpris pour certaines décisions. On a vu un match avec des occasions entre deux équipes qui défendaient sur un bloc moyen. Mais vraiment je suis surpris, je crois qu’on doit protéger le football. On a vu cette semaine des décisions bizarres comme lors de Leipzig-Atalanta. Là ce n’est pas du football. Le ballon touche clairement la cuisse de Rongier. Il y a une situation où ça doit être clair pour tous les championnats. Cette décision est difficile à accepter. La main est déjà involontaire en plus. La VAR doit éviter les erreurs. C’était une décision importante. Il faut respecter le football. C’est un match qui se joue sur le contrôle des individualités au milieu de terrain. Mais un match entre deux équipes comme ça, ce sont les petits détails qui font la différence. Ce n’était pas un match ou on a eu beaucoup d’occasion, je suis critique aussi. Mais la VAR doit aider sur les petits détails. »

Jorge Sampaoli : « C’est une décision arbitrale »

« Non, c’est une décision arbitrale. Je ne parle pas, je ne commente pas les décisions de l’arbitre, ce n’est pas à moi de le faire. Il y a des émotions. Parfois je réclame ponctuellement sur une occasion. Dans le feu de l’action et sans manquer de respect à qui que ce soit. Ce n’est pas à moi de le juger, mais ceux qui l’envoient la, qui devront analyser ce qu’il a produit ».

Bouba Kamara : « C’est la déception »

« C’est de la déception. On était venu avec des intentions. Je pense qu’on a fait un bon match. En face, il y a des grands joueurs, ça se joue sur des détails. Il ne faut pas oublier notre objectif et se reposer pour mercredi. Minimaliste ? Je ne sais pas. On savait que le PSG n’aimait pas courir après le ballon. On a essayé, mais voilà. »