PSG : Pourquoi Messi, Mbappé, Neymar et Di Maria n’y arrivent pas

PSG : Pourquoi Messi, Mbappé, Neymar et Di Maria n’y arrivent pas

Le PSG vient de connaître sa première défaite de la saison. Les hommes de Pochettino ont été sèchement battus par Rennes 2-0. Une défaite qui a eu le mérite de remettre en doute l’efficacité de la présence simultanée de Messi, Mbappé, Neymar et Di Maria sur un terrain.

Rennes, la bête noire du PSG

Voir un classement, sur une feuille de match, Lionel Messi en meneur de jeu, Neymar à gauche, Di Maria à droite et Kylian Mbappé en pointe, peut constituer un motif de panique pour n’importe quel adversaire du PSG. Toutefois, lorsqu’on sait que les quatre fantastiques ne devraient pas participer aux tâches défensives sur le terrain, on peut être sûr qu’un collectif bien organisé comme Rennes, la bête noire du PSG, profitera à volonté de cette équipe coupée en deux, qui défend à six.

« Ils peuvent faire mal »

Néanmoins, Mauricio Pochettino reste satisfait. L’entraîneur du PSG a vu du positif face à Rennes et demeure convaincu qu’ils auraient pu gagner ce match malgré les légers replis défensifs de Messi, Neymar, Mbappé et Di Maria. Pour le technicien argentin le fait de jouer avec 4 offensifs purs n’est pas un problème. C’est l’utilisation de la balle qui compte :

«On peut toujours dire ça, a déclaré l’entraîneur du PSG Mauricio Pochettino, mais quand ils récupèrent le ballon, ils peuvent faire mal. Mais oui, on savait que si on passait ces trois, quatre devant, on pouvait installer notre jeu dans le camp adverse ».

« Nous devons croire »

Poursuivant sur sa lancée, Mauricio Pochettino s’est même jeté des fleurs. Dans cette défaite face à Rennes, l’ancien manager de Tottenham a trouvé les meilleures 25 minutes de sa saison. Pocho ne veut pas parler de système :

« Il ne faut pas analyser le résultat sur un système. Quand on a gagné face à Lyon ou Manchester City, on a utilisé différents joueurs, différents systèmes. L’analyse c’est qu’on a fait les meilleures 25 minutes de la saison. Il ne nous a manqué que le but. On doit s’arrêter là. Si le résultat autorisé à essayer de chercher ce qui n’a pas été fait, on irait sur un mauvais chemin. Nous devons croire, être positif, le PSG peut jouer avec différents système et différents joueurs, plus ou moins offensifs. Au-delà du résultat, je suis content, même si personne n’aime perdre ».