PSG : une vedette sacrifiée par la possible arrivée de Lewandowski

PSG : une vedette sacrifiée par la possible arrivée de Lewandowski

Alors que les rumeurs concernant une arrivée de Robert Lewandowski au Parc des Princes vont bon train, tout ceci ne devrait logiquement pas plaire à tout le monde.

C’est l’information du week-end. Le PSG serait prêt à s’offrir Robert Lewandowski, pourtant convoité par le FC Barcelone au point où un accord total existe déjà entre les Catalans et le buteur polonais. L’opération reste onéreuse – on parle d’au moins 40 millions d’euros pour un transfert et un salaire de 12 millions d’euros net annuels – mais rien d’impossible pour le champion de France en titre.

Dans son édition du jour, l’Equipe dévoile les raisons qui poussent Luis Campos, le nouveau directeur sportif parisien, à se positionner sur ce dossier. Tout d’abord, c’est une question de niveau, forcément, puisqu’il reste un attaquant redoutable capable d’apporter un véritable plus dans la surface, en plus d’avoir des qualités peu présentes dans l’effectif, comme celle d’être un renard devant et de pouvoir jouer en une touche de balle. Le PSG veut aussi éviter une certaine Mbappé-dépendance sur le plan statistique, et avoir d’autres solutions dans le cas où le Français ne soit pas inspiré.

Lewandowski en colère : « Où sont alors la loyauté et le respect ? »

Adieu à une star !

Mais surtout, le média précise que dans cette histoire, il y aura un grand sacrifié. Vous l’aurez compris, Mbappé est indiscutable, tout comme Lionel Messi, et Robert Lewandowski ne viendra pas pour se contenter d’un rôle de joker. C’est donc Neymar qui va faire les frais de cette possible arrivée. Reste à voir si la star de la Canarinha acceptera d’être sur le banc, ce qui semble assez fort probable, ou si un transfert de Lewandowski à Paris accélèrerait son départ.

Le PSG cherche déjà à se séparer de l’ancien du Barça depuis des mois déjà, mais contrairement à ce qui a pu se passé auparavant, il n’y a pas vraiment de prétendants. Toute offre sera cependant écoutée pour le numéro 10.