Quand Didier Deschamps parle du duo Benzema-Mbappé

Quand Didier Deschamps parle du duo Benzema-Mbappé

La France sera à la prochaine Coupe du Monde. Après avoir validé leur ticket grâce à une victoire sans appel sur le Kazakhstan (8-0), les hommes de Didier Deschamps ont battu la Finlande à Helsinki 2-0. Deux buts de Mbappé et Benzema…

« Kylian et Karim ont cette relation technique »

Le nouveau duo de l’équipe de France est donc définitivement formé. Kylian Mbappé et Karim Benzema se trouvent sur une pelouse sans se chercher. Un synchronisme quasi télépathique que Didier Deschamps apprécie à sa juste valeur :

« C’est une formule qui marche, a reconnu le sélectionneur des Bleus en conférence de Presse après le match face à la Finlande. C’était normal de faire quelques changements, de donner du temps de jeu à d’autres, mais la Finlande nous a donné du fil à retordre. L’entrée de Karim, mais aussi de Kingsley, amène plus de poids offensif, ce qui nous a permis de marquer ces deux buts. Il ne faut pas les dissocier des autres mais Kylian et Karim ont cette relation technique. Cela semble facile, parce qu’ils ont cette capacité technique, la complémentarité aussi. Karim a une efficacité redoutable et Kylian confirme le talent qu’il a. Pour l’adversaire, c’est compliqué. Je vais les mettre dans des glaçons pour qu’ils soient au frais. L’association des qualités et du talent permet à l’équipe de France d’être encore plus performante. »

« On clôture très bien l’année »

Invaincue durant ces éliminatoires, la France doit également son salut à un collectif bien huilé. Après son mauvais Euro, Didier Deschamps a su remettre les pendules à l’heure pour terminer l’année en beauté :

« C’est bien, même si évidemment, l’enjeu était plus important pour les Finlandais (qui ont été éliminés, ndlr). Mais c’était le dernier match de l’année. Après, oui il y a des séries, j’espère qu’on fera tout pour les continuer. On clôture très bien l’année, cela été une année très positive pour l’équipe de France si j’enlève les 10 minutes qui nous ont été fatales cet été (face à la Suisse pendant l’Euro, ndlr). L’équipe de France a encore prouvé qu’elle était très compétitive », a conclu Didier Deschamps aux micros de TF1.