Rafael Benitez : « Le manager doit toujours être insatisfait… »

Rafael Benitez : « Le manager doit toujours être insatisfait... »

Vainqueur de la Ligue des Champions avec Liverpool, Rafael Benitez entraîne désormais Everton. Passé chez « l’ennemi », le technicien espagnol a gardé la rigueur qui lui a permis de se hisser au sommet du football européen.

Toujours s’améliorer…

Interrogé lors du Monday Night Football, la célèbre émission anglaise de la chaîne Sky Sports, l’ancien entraîneur du Real Madrid est revenu sur ce pragmatisme qui le définit. Après la victoire de son club sur Burnley 3-1, Rafael Benitez a réaffirmé sa volonté de maintenir ses joueurs dans une perpétuelle remise en question. « Quand vous parlez d’une mentalité de gagnant, déclare le tacticien, vous devez essayer de tout améliorer. Le manager doit toujours être insatisfait… si nous pouvons améliorer chaque joueur de cinq pour cent, l’équipe sera bien meilleure. »

Une méthode qui paye pour le moment

Devant ce discours quasi cartésien, on est forcé de constater que Rafael Benitez a raison. Pour le moment sa méthode fonctionne. Everton a enchaîné un quatrième match sans perdre et intègre le prestigieux Big Four de la Premier League. Les Toffees ont le même nombre 10, de points que Manchester United, Chelsea et Liverpool. Des débuts impressionnants qui font logiquement rêver les supporters des Blues de Liverpool. Carlo Amcelotti, le prédécesseur de Rafa est déjà oublié, mais jusqu’à quand ? Les saisons anglaises sont réputées pour être les plus difficiles d’Europe et l’expérimenté manager ibérique en est conscient. D’où sa méthode, certainement…