Sans force et sans défense, Liverpool impressionne quand même

Sans force et sans défense, Liverpool impressionne quand même

Malgré une impressionnante cascade de blessures, Liverpool a dominé Leicester (3-0) lors de la 9e journée. Les Reds stoppent net l’élan les Foxes, qui restaient sur trois victoires en championnat et pointaient à la première place avant cette journée. Les champions en titre s’installent à la première place avec Tottenham.

C’est ce que l’on appelle un match à sens unique. Ce choc de la 9e journée de Premier League n’en a finalement pas été un tant Liverpool a dominé les débats de la tête et des épaules. Incapable d’exister sur la pelouse de Liverpool, Leicester a subi une déferlante de vagues rouges (23 tirs), provoquant un but contre-son-camp de Jonny Evans ainsi que des buts de Diogo Jota et Roberto Firmino (3-0). Résultat : les Reds rejoignent Tottenham en tête de Premier League, tandis que les Foxes rétrogradent à la quatrième position.

Il y a des soirées comme celle-ci, où Liverpool paraît imbattable. Lancés dans leur quête de doublé après un début de saison en dents de scie, les protégés de Jürgen Klopp avaient apparemment noté cette confrontation face à Leicester d’une croix rouge sur leur calendrier. Et cela s’est rapidement ressenti. Complètement intenables dès le coup d’envoi, les Reds ont outrageusement dominé la rencontre, offrant 90 minutes de sueurs froides à Kasper Schmeichel. Le gardien des Foxes, qui a subi la bagatelle de 13 tirs cadrés, a d’abord dû s’imposer devant Jones (9e) avant de claquer une tentative de Diogo Jota (13e).

A relire : Naby Keïta encore blessé !

Intraitable Liverpool

Complètement acculée par Liverpool, la défense des Foxes a cédé peu de temps après, sur une tête contre-son-camp de Jonny Evans, au duel avec Sadio Mané lors d’un corner venant de la droite (1-0, 21e). Et le calvaire de Leicester n’était pas terminé, loin de là. Incapables d’enchaîner plus de trois passes, les joueurs de Brendan Rodgers ont encaissé le but du break sur une tête de Diogo Jota, qui est arrivé lancé pour catapulter un centre de Robertson au fond des filets de Schmeichel (2-0, 41e), mettant fin à une première période à sens unique.

Et rien n’a changé au retour des vestiaires. Transcendés sur leur pelouse d’Anfield, Liverpool a continué à prendre son adversaire à la gorge, démarrant la seconde période pied au plancher, avec des tentatives de Diogo Jota (46e) et Sadio Mané (54e) repoussées par le gardien des Foxes. Très en jambes ce dimanche soir, Roberto Firmino, qui a touché deux fois le poteau, d’abord sur une tête à bout portant (56e), puis sur une somptueuse frappe croisée (76e) est apparu frustré de ne pas se joindre à la fête.

Mais son acharnement a été récompensé lorsqu’il a récupéré un corner de Milner au point de penalty pour inscrire le troisième but de Liverpool d’une puissante tête dans le petit filet de Schmeichel (3-0, 86e) et parachever la superbe prestation de son équipe. Les champions d’Angleterre en titre, impressionnants, retrouvent la place qu’ils ont laissée en fin de saison dernière : tout en haut du classement de Premier League, en compagnie de Tottenham. De bon augure à trois jours d’accueillir l’Atalanta Bergame en Ligue des champions.