Sénégal – Sadio Mané : « Je n’avais pas le droit de les décevoir »

Sénégal - Sadio Mané : Je n’avais pas le droit de les décevoir

Le Sénégal est champion d’Afrique. Pour la première fois de son histoire, les Lions de la Terranga ont remporté la coupe d’Afrique des Nations. Exceptionnel, un succès inédit qu’ils doivent à leur superstar Sadio Mané, meilleur joueur de la compétition…

« Sadio, on va le faire »

Face à ses responsabilités, l’attaquant de Liverpool n’a pas tremblé. Devant l’Égypte, la meilleure équipe africaine de tous les temps, sur les terres de ce Cameroun qui avait empêché son sélectionneur Aliou Cissé de le précéder, Sadio Mané s’avance calmement. Pour se venger de Gabaski, stoppeur de son penalty en cours de match, il se lance. Prend son élan, respire et transforme ce tir au but décisif qui fera pleurer Mohamed Salah en consacrant le Sénégal. Au micro de France Football, Ballon Buwa nous relate son périple :

« Ça se bousculait pourtant beaucoup dans ma tête, se souvient Super Mané. Je me disais que dix-sept millions de Sénégalais m’attendaient, me regardaient. Ça fait lourd sur les épaules. Je n’avais pas le droit de les décevoir. Je me demandais également comment j’allais tromper ce gardien (Gabal) qui avait arrêté mon penalty quelques minutes plus tôt. Il fallait que je me rattrape absolument. Je me répétais aussi tout ce que venaient de me dire mes coéquipiers, juste avant que je ne parte tirer. Ils m’ont entouré en me disant : ‘Sadio, on va le faire. On a totale confiance en toi. On va réussir tous ensemble comme depuis le début de la compétition’. Cette force collective, c’est celle-là qui nous a permis d’aller jusqu’au bout et qui m’a évité de trembler », conclut le héros de tout un peuple, déjà tourné vers deux autres finales. Les 25 et 29 Mars prochains, le Sénégal et l’Égypte s’affrontent encore pour une place au Mondial 2022.