Tottenham avance, Manchester United freiné

Tottenham avance, Manchester United freinéUn but tardif de Vertonghen a permis à Tottenham de s’imposer contre Wolverhampton (2-1), ce dimanche, et de revenir à trois points de Chelsea, quatrième. Manchester United a en revanche concédé le nul contre Everton (1-1) et recule au sixième rang.

Vainqueur sur le fil, Tottenham réalise la bonne opération de la 17e journée. Grâce à un but de Vertonghen dans le temps additionnel, sur la pelouse de Wolverhampton (2-1), les Spurs reviennent à seulement trois points de Chelsea, quatrième, battu par Bournemouth samedi (0-1). Manchester United avait également l’occasion de se rapprocher des places qualificatives pour la C1, mais les Reds Devils ont concédé le nul contre Everton à Old Trafford (1-1).

Avec cette cinquième victoire lors de leurs six derniers matches de Championnat, les joueurs de José Mourinho réalisent une remontée tonitruante au classement. Malgré l’égalisation d’Adama Traoré (67e) après l’ouverture du score de Lucas (8e), les Spurs ont repris le dessus dans le temps additionnel, grâce au défenseur belge Jan Vertonghen (90+1e). Ils prennent seuls la cinquième place (26 points), avec derrière eux un peloton très resserré, composé de Manchester United et Sheffield (25 points), puis de leur victime du jour, Wolverhampton (24 points).

Les Red Devils, pour leur part, ne sont pas passés loin d’une grosse déconvenue face à Everton. Menés au score après à un but contre son camp de Victor Lindelöf (36e), les coéquipiers d’Anthony Martial, titulaire, ont longtemps dominé de manière stérile, Marcus Rashford enchaînant les tentatives infructueuses (1e, 10e, 50e). C’est finalement Mason Greenwood (18 ans), d’une belle frappe du pied gauche, qui a ramené les deux équipes à égalité (77e). Un moindre mal pour United, mais tout de même une franche déception après la performance étincelante contre le rival, Manchester City, le week-end dernier (2-1).