Villarreal : « On peut rêver d’aller plus loin »

Villarreal : On peut rêver d'aller plus loin

Vainqueur de la Ligue Europa la saison passée, Villarreal poursuit son ascension européenne. Après avoir sorti la Juventus en huitièmes de finale, le Sous-marin Jaune a choqué le Vieux Monde en éliminant le Bayern Munich…

Le coup parfait…

Tombeur des allemands 1-0 à l’aller, les hommes d’Unai Emery ont fait le job au retour. Tactiquement, le technicien espagnol a su mettre en place un système qui a totalement contrarié les bavarois. Mêmes menés, les espagnols conservaient et croyaient en leurs chances de passer. Une foi qui va se changer en but libérateur, arrivé au bon moment. À deux minutes de la fin du match, Villarreal égalise et élimine le grand Bayern Munich. C’est l’euphorie…

Étienne Capoue : « C’est un moment historique pour le club »

« Je suis rempli d’euphorie, on est sur un nuage. […] Tout ce qu’ils ont dit dans la presse, ça nous a motivés. Je pense qu’ils ont manqué un peu d’humilité. (…) C’est incroyable, là on a choqué l’Europe je pense ! On a été solides, on savait qu’on allait souffrir mais on avait un plan, c’était de les laisser venir et de bien défendre, et on savait qu’on aurait une opportunité. On l’a montré, on a tout misé sur ça, un but suffisait pour passer en demies. On est des chasseurs! (rires) Non, en fait je ne pense pas qu’on soit des chasseurs, mais on est une équipe solide, on joue avec le cœur, on profite du moment. C’est un rêve éveillé, il faut profiter du moment. On n’a pas gagné de Coupe aujourd’hui, on n’a rien gagné, on est juste en demi-finales, c’est un moment historique pour le club et pour les joueurs ».

Gerard Moreno, réponse à Nagelsmann : « Ils ont commis l’erreur de ne pas nous tuer »

« Au match aller, nous avons commis l’erreur de ne pas les achever, et tous les commentaires autour de ça nous ont servi de motivation. Ce soir (mardi), ils ont commis l’erreur de ne pas nous tuer, et nous avons tiré profit de ça. Ce que cette équipe a fait est grand. »

Raul Albiol : « Nous avons sorti le Bayern »

« Nous sommes une équipe qui travaille, qui se fait mal, nous n’avons pas autant d’argent que d’autres mais nous devons nous battre avec d’autres armes. Nous avons souffert, nous le savions, mais nous avons été payés en retour, nous avons sorti le Bayern. Et maintenant, on peut rêver d’aller encore plus loin. »