Watford prêt à traîner l’OM en justice pour Pape Gueye ?

Watford prêt à traîner l'OM en justice pour Pape Gueye ?

Pape Gueye devrait s’engager avec l’OM lors de ce mercato, et ça ne passe pas du côté de Watford qui pensait avoir signé le joueur.

« Pape Gueye a signé un contrat avec Watford début 2020, enregistré légalement à la fédération anglaise. Je pense que les intermédiaires sont rentrés dans le dossier après la signature en promettant plus d’argent pour la famille, qu’il pouvait signer à Manchester City, l’Inter Milan ou autres. C’est qu’une histoire de gros sous alors qu’il a déjà un très très beau contrat qui l’attend à Watford, avec en plus des perspectives sportives intéressantes pour lui ». Tels étaient les mots d’Eric Roy au Phocéen, ancien olympien et aujourd’hui directeur sportif du club de Watford, alors que Pape Gueye s’était engagé avec le club du Nord de Londres.

Mais dans ce dossier, l’OM a joué sur le fait que le joueur n’était plus en phase avec le conseiller qui lui a fait signer ce contrat. Son avocat espérait donc un vice de forme, jouant sur les dates par exemple où le joueur a passé sa visite médicale, qui était hors des périodes de transferts autorisées par la FIFA, pour faire invalider ce préaccord et permettre au joueur de signer où il le voulait cet été.

Ce qui s’est finalement passé, et en faveur du club phocéen, puisque mardi soir, Pape Gueye était tout proche de signer à l’OM. Mais attention. Selon L’Equipe, l’histoire ne va pas en rester là. Watford va faire constater par huissier l’absence du milieu au centre d’entraînement londonien, alors que son contrat devait démarrer ce jour. Déjà, Watford avait transmis un courrier à tous les clubs cités dans la presse comme intéressés par Pape Gueye pour les avertir qu’ils devaient se préparer à des poursuites judiciaires. L’OM fait partie des clubs qui ont reçu une lettre. Mais les avocats du club ont épluché le contrat de Gueye chez les Hornets et y ont vu trop d’irrégularités pour ne pas considérer le joueur comme étant libre. Il faudra peut-être en passer par les tribunaux.

« Il y aura peut-être des frais à payer. Mais au regard de ce que peut rapporter Pape Gueye, sur le terrain et plus tard à la revente, c’est minime » confiait au Phocéen un de ses proches lors des tractations. Pour rappel, en 2006, l’OM avait fait signer un précontrat à François Clerc. Mais le joueur s’était finalement rétracté pour signer un nouveau bail avec Lyon. Les dirigeants phocéens avaient porté l’affaire devant les tribunaux et la justice leur avait donné raison. L’OL avait été condamné à verser… 130 000 euros à l’Olympique de Marseille.