Zidane : « ça me dérange qu’on ne parle que d’arbitrage »

Zidane :

Suite à une main non-sifflée de Sergio Ramos dimanche, le Real Madrid de Zidane a une nouvelle fois été pointé du doigt comme favorisé par l’arbitrage.

Il y a encore quelques semaines, les médias espagnols ne donnaient pas cher de la peau de Zidane sur le banc du Real Madrid. Deux ans après son retour chez lui, le technicien français était dans le dur avec une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions et des défaites plus qu’embêtantes en Liga. Deux semaines après, le club madrilène a complètement retourné la situation avec cinq succès de suite. Les hommes de Zidane sont désormais deuxièmes en championnat, à égalité avec l’Atlético Madrid – qui compte deux matches de moins -, et est qualifié pour la phase à élimination directe de la C1.

Revenu dans la course à sa propre succession en Liga, le Real Madrid est de nouveau sous les projecteurs et chaque action est minutieusement décortiquée à la loupe. L’une d’elles à Eibar dimanche l’a été et concerne un penalty non sifflé pour le club basque pour une main de Sergio Ramos. Une décision arbitrable qui aurait pu permettre à Eibar d’égaliser. Une fois de plus, le Real est donc considéré comme avantagé, ce qui a le don d’énerver Zidane.

« Oui, ça me dérange, parce que moi je ne m’en prends jamais aux arbitres, ils font partie du jeu et ils font aussi bien ou mal les choses, comme les joueurs et comme tout le monde, ici comme dans la vie. C’est une tâche difficile et compliquée. »

Le Barça crie au favoritisme

La réception de Grenade, mercredi, sera donc fortement scrutée. Pourra-t-on y voir Eden Hazard ? L’ailier belge a fait son retour à l’entraînement collectif la semaine dernière mais n’avait pas été convoqué pour le déplacement au Pays Basque. A écouter son coach, aucun risque ne sera pris pour un retour trop rapide, lui qui enchaîne les blessures depuis son arrivée dans la capitale espagnole durant l’été 2019.

« Ça n’a pas été facile moralement jusqu’à présent, mais je le vois très bien. Il s’entraîne très bien, régulièrement. Il faut faire les choses patiemment, petit à petit. Il est heureux et il se sent bien mentalement, ce qui est la chose la plus importante pour un joueur », délare Zidane