Zidane explique enfin pourquoi il a mis un coup de boule à Materazzi

Zidane explique enfin pourquoi il a mis un coup de boule à Materazzi

16 ans après, Zinédine Zidane a enfin expliqué pourquoi il a mis un coup de boule à Marco Materazzi en finale de la Coupe du Monde 2006.

Si on vous dit “coup de boule en finale de Coupe du Monde”, vous pensez forcément à Zinédine Zidane. C’était à Berlin en 2006 lors du math France-Italie. On joue alors la 108è minute d’un match serré et peu spectaculaire. Les deux équipes sont à égalité 1-1, Zidane ayant ouvert le score sur un pénalty transformé d’une superbe Panenka à la 7è minute du match. Les Italiens ont égalisé grâce aux défenseurs Marco Materazzi à la 19è minute. Les deux buteurs vont se retrouver à cette fameuse 108è minute. Marco Materazzi est à terre, se tordant de douleur. La caméra suit alors Zinédine Zidane, mais les images pouvant expliquer ce qu’il est s’est passé tardent à venir. Aux commentaires sur TF1, Jean-Michel Larqué pense que David Trezeguet est peut-être dans le coup. Mais quelques secondes après, on voit Zidane asséner un coup de boule au défenseur italien. Thierry Gilardi, le journaliste de TF1 aux commentaires lâche alors son désormais célèbre : “Ouh Zinédine, oh Zinédine, pas ça, pas ça Zinédine. Oh non, pas ça, pas aujourd’hui, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait.” Et pourtant si, le numéro 10 des Bleus a bien mis un bon coup de tête dans la torse de l’Italien et sera logiquement exclu par l’arbitre, même s’il semble que ce soit le 4è arbitre, à l’aide de la vidéo, qui ait vu l’action. Ce qui est alors interdit, il n’y avait pas de VAR.

Ce que Materazzi a vraiment dit à Zinedine Zidane en 2006

Toujours est-il que les Bleus finiront à 10 contre 11 cette finale de Coupe du Monde et la perdront aux tirs au but. Reste alors à savoir pourquoi Zidane a donné ce coup de boule. Les théories fusent, Materazzi aurait insulté sa mère, l’aurait traitée de terroriste, il aurait dit aussi “fils de p…”… 16 ans après, on sait enfin ce qu’il s’est vraiment passé. Dans L’Équipe du 23 juin, Zinédine Zidane indique : “Ce jour-là, ma man est très fatiguée. J’ai plusieurs fois ma sœur au téléphone dans la journée. Je sais que maman n’est pas bien mais ce n’est pas très grave non plus. Ça m’interpelle néanmoins. Je reste quand même concentré. Mais ce sont des choses qui se bousculent. La pression ceci, cela. Lui (Materazzi, nldr), il ne me parle de ma mère. Il a souvent dit qu’il n’avait pas insulté ma mère. C’est vrai. Mais il a insulté ma sœur, qui était auprès de ma maman à ce moment-là. Sur un terrain, il y a déjà eu des insultes. Tout le monde se parle, parfois mal, tu ne fais rien. Là, ce jour, il s’est passé ce qu’il s’est passé. Il a déclenché quelque chose en parlant de ma sœur Lula. L’espace d’une seconde . Et c’est parti. Mais après, il faut accepter.”

Zinédine Zidane conclut ensuite sa confession sur ce coup de boule en finale de Coupe du Monde : “Je ne suis pas fier mais ça fait partie de mon parcours. À ce moment-là, j’étais plus fragile. C’est parfois dans ces moments que tu peux faire quelque chose qui n’est pas bien…”.