Zidane : « Je ne lui pardonnerai jamais, je préfère mourir »

Zidane : Je ne lui pardonnerai jamais, je préfère mourir

Pour beaucoup, Zinédine Zidane est ce joueur sublime capable de martyriser les défenseurs sur les terrains. Avec l’équipe de France et les différents clubs qu’il a connus, le Français présente l’un des plus riches palmarès de la planète football. Mais son nom restera également à tout jamais associé au fameux coup de boule sur Marco Materazzi.

La Coupe du monde 2006 a été marquée par le grand retour de Zidane en équipe de France. Si le légendaire numéro 10 a gratifié les amoureux du ballon de beaux gestes dont il a le secret, en plus de porter les siens jusqu’en final, un coup de tête malencontreux a mis un terme à sa carrière, sur une fausse note.

Quelques années plus tard, il garde toujours la rancune tenace envers le défenseur italien. Il y a quelques années, « Zizou » a juré de ne jamais pardonner à l’ancien de l’Inter dans un entretien pour El Pais.

« Je ne lui pardonnerai jamais, je préfère mourir. Sur le terrain, il se passe beaucoup de choses, mais cette fois je ne l’ai pas supporté. Ce n’est pas une excuse, mais ma mère était malade. Elle était à l’hôpital, les gens ne le savent pas. C’était un moment difficile. Plus d’une fois, on a insulté ma mère et je n’ai jamais répondu. Malheureusement, cette fois c’est arrivé. S’il s’agissait d’un garçon comme Kaka, bien élevé, je me serais excusé. Mais pas lui. Je présente mes excuses au monde du foot, aux supporters, à l’équipe. Mais pas à lui, jamais, jamais. Je préfèrerais mourir ». Ce qui a le mérite d’être clair !