José Antonio Reyes est décédé

José Antonio Reyes

Passé notamment par le FC Séville, Arsenal, le Real Madrid et l’Atlético, José Antonio Reyes est décédé à l’âge de 35 ans, victime d’un accident de la circulation.

« Nous ne pouvons pas vous annoncer une plus mauvaise nouvelle. L’enfant du club José Antonio Reyes est mort dans un accident de la circulation. Repose en paix. » Dans un tweet publié ce samedi, le FC Séville a annoncé le décès de son ancien joueur José Antonio Reyes, âgé de 35 ans.

Sergio Ramos « bouleversé »

Formé au sein du club andalou, le milieu offensif y a joué de 2000 à 2004, puis entre 2012 et 2016. International espagnol à 21 reprises (4 buts), il a également porté les couleurs d’Arsenal (2004-2007), du Real Madrid (2006-2007), de l’Atlético (2007-2012) ou encore de l’Espanyol (2016-2017). Longtemps considéré comme un très grand espoir du football espagnol, l’élégant gaucher s’était engagé en janvier avec le club d’Extremadura, pensionnaire de deuxième division, qui s’est dit « brisé » dans un message publié sur ses réseaux sociaux.

Passé lui aussi par le centre de formation du FC Séville, Sergio Ramos a lui aussi exprimé toute sa peine sur Twitter. « Désuni. Bouleversé. Je n’ai pas de mots. Tout mon soutien à la famille. On se souviendra toujours de toi, mon ami! Repose en paix mon frère », a réagi le capitaine du Real Madrid.

Le bel hommage d’Henry

« Je suis dévasté en entendant les tristes nouvelles au sujet de José Antonio Reyes. Un joueur merveilleux, un superbe coéquipier et un homme exceptionnel. Je souhaite à sa famille et ses amis une force et un courage continus pour traverser ce moment difficile », s’est exprimé sur Twitter Thierry Henry, son ancien compère d’attaque à Arsenal.

Parti de Séville pour Arsenal en janvier 2004 pour près de 20 millions d’euros, Reyes a remporté la Premier League cette année-là. Avec les Gunners, il a également disputé la finale de la Ligue des champions perdue en 2006 contre Barcelone. Prêté au Real lors de la saison 2006-2007, il a enrichi son palmarès avec un titre de champion d’Espagne, avant d’être transféré à l’Atlético, où il a décroché deux Ligues Europa (2010 et 2012) et une Supercoupe de l’UEFA (2010).

Après un prêt au Benfica (2008-2009), il a fait son grand retour dans son club de cœur. Enfant du FC Séville, il a participé aux trois campagnes victorieuses en Ligue Europa sous les ordres d’Unai Emery (2014, 2015 et 2016). Il a ensuite évolué dans les rangs de Cordoue, du club chinois du Xinjiang Tianshan et donc à Extremadura.