Jury Disciplinaire CAF: de lourdes sanctions pour le Wydad et l’Espérance


Jury Disciplinaire CAF: de lourdes sanctions pour le Wydad et l'Espérance

La Condédération africaine de football (CAF) vient de prononcer des sanctions disciplinaires à l’encontre des deux finalistes de Ligue des champions africaine. Le Wydad et l’Espérance de Tunis sont condamnés à payer des amendes de 65.000 à 70.000 Dollards US.

En plus des sanctions pécuniaires, Le Wydad Athletic Club a été déclaré perdant pour abandon du match. Quand à l’Espérance de Tunis, elle jouera ses deux prochains matches interclubs à domicile à huis clos.

Voici le communiqué de la CAF:

En ce qui concerne le match no. 144 E.S.T (Tunisie) vs. W.A.C (Maroc) joué le 31 Mai 2019 – Finale Retour de la CL 2018/2019 :

Le Wydad Athletic Club : est perdant du match de la Finale retour par forfait, une amende de 50,000 USD (Cinquante Mille Dollars Américains) est imposée audit club pour l’abandon du match et une amende de 15,000 USD (Quinze Mille Dollars Américains) lui est infligée pour l’utilisation des fumigènes par les supporteurs.

Le club EST : le Jury Disciplinaire adresse un rappel à l’ordre à M. Mohamed Meddeb, Président du club E.S.T, lui inflige une amende de 20,000 USD (Vingt Mille Dollars Américains) pour son comportement antisportif à l’encontre du Président de la CAF.

Le Jury décide d’imposer au club E.S.T une amende de 50,000 USD (Cinquante Mille Dollars Américains) pour l’usage des fumigènes et jets de projectiles et le comportement antisportif de ses supporteurs et que le club E.S.T jouera ses deux (2) prochains matches interclubs à domicile à huis clos pour l’usage excessif des fumigènes et pétards. Toutefois le Jury Disciplinaire a décidé de suspendre cette sanction en question à condition que votre club ne soit pas coupable d’une telle infraction pour les douze (12) prochains mois.

Pour rappel, la Confédération africaine de football avait dans un premier temps annoncé que la finale sera rejouée sur terrain neutre et après la CAN 2019 avant que le Tribunal arbitral du sport n’annule la décision.