Le Ghana 1er du groupe F, le Cameroun accroché


Le Ghana, qui devait battre la Guinée-Bissau pour atteindre les 8es de finale de la CAN, s’est imposé 2-0. Un succès qui a permis aux Black Stars de terminer premiers du groupe F devant le Cameroun, accroché dans le même temps par le Bénin, également qualifié.

Le Ghana n’avait pas le choix : s’il voulait espérer atteindre pour la septième fois d’affilée – au moins – les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations, il devait absolument dominer, ce mardi, la Guinée-Bissau. C’est chose faite. Dans un match marqué par plusieurs tirs sur les poteaux, les Black Stars ont fait la différence en seconde période pour s’imposer 2-0.

Dès le retour des vestiaires, c’est Jordan Ayew, déjà buteur contre le Bénin (2-2), qui a permis à son équipe de prendre les devants. Après avoir touché du bois durant le premier acte, l’ancien Marseillais a trouvé la faille d’une frappe du droit après un beau numéro de soliste (1-0, 46e). Les Ghanéens ont clos tout suspense avant le dernier quart d’heure par Partey, buteur à bout portant après un très bon centre de Baba Rahman (2-0, 72e).
Avec cette victoire, le Ghana s’est donc qualifié pour les 8es de finale, et en a même profité pour finir à la première place du groupe F grâce à une meilleure attaque que le Cameroun (4 buts marqués à 2). Car les Lions Indomptables, qui abordaient cette dernière journée en tant que leaders du groupe, n’ont pas su conserver ce rang.

Cameroun – Nigeria en 8es de finale

Déjà qualifié avant cette dernière journée de la phase de poules, le Cameroun n’a pas livré son meilleur match face au Bénin (0-0). Malgré une équipe type alignée par Clarence Seedorf, avec notamment le Parisien Eric-Maxim Choupo-Moting en pointe, les Lions Indomptables se sont créé peu d’occasions. En première période, Oyongo et son capitaine ont buté par deux fois sur Allagbé (18e et 22e). Ensuite, en dépit d’une possession largement à leur avantage, ils n’ont pas su concrétiser leur domination.

La conséquence directe, avec cette deuxième place, c’est un tableau plus compliqué pour la suite de la compétition. Les tenants du titre affronteront le Nigeria en huitièmes de finale et possiblement l’Égypte, pays hôte, en quarts. Pour le Bénin, également qualifié parmi les quatre meilleurs troisièmes, c’est déjà une performance, car jamais auparavant, en trois participations, les Écureuils n’avaient franchi le premier tour. Les joueurs de Michel Dussuyer héritent du Maroc comme prochain adversaire.