Le Real Madrid peut encore remercier Karim Benzema


Karim BenzemaLe Real Madrid était mal en point et Karim Benzema a surgi. L’attaquant a signé un doublé en seconde période face à Eibar et le club de la capitale s’est imposé 2-1, lors de la 31e journée. Les hommes de Zinédine Zidane reviennent à deux longueurs de l’Atlético, avec le choc de la soirée entre le Barça et les Colchoneros.

Le Real Madrid a pu compter sur son homme fort du moment. Malgré une prestation collective encore peu convaincante, les Merengue ont réussi à s’imposer à domicile face à Eibar dans le cadre de la 31e journée de Liga (2-1) et renouent ainsi avec le succès après leur défaite à Valence en milieu de semaine (2-1). Marc Cardona avait ouvert le score pour les visiteurs (39e) mais Karim Benzema a signé un doublé de la tête en seconde période (59e et 81e). Les joueurs de Zinédine Zidane restent troisièmes du classement et reviennent provisoirement à deux longueurs de leurs voisins de l’Atlético qui défient le leader barcelonais ce samedi soir.

Malgré la perspective de se relancer devant leur public et de se rapprocher des Colchoneros, les Madrilènes sont tout doucement entrés dans la rencontre. Face à des Armeros bien organisés et volontaires, ils ont tout de même réussi à placer quelques bons contres mais Gareth Bale (6e) puis Karim Benzema (9e) n’ont pas su en profiter en raison de hors-jeu. Le Gallois a enchaîné les pertes de balle durant la première période et a été copieusement sifflé. Il n’était pourtant pas le seul à évoluer sur un tout petit rythme au sein d’un collectif brouillon et clairement peu concerné. Eibar a ainsi logiquement ouvert le score par Marc Cardona après une jolie petite passe de Gonzola Escalante dans la surface de Keylor Navas (0-1, 39e).

Les Merengue réagissent joliment

Privé de son habituel capitaine Sergio Ramos, laissé au repos par Zidane, le Real Madrid a encaissé son 62e but toutes compétitons confondues cette saison et ne pouvait que faire mieux en seconde période. Raphaël Varane, Luka Modric et Isco ont tous logiquement hissé leur niveau de jeu et Benzema a cru égaliser rapidement mais il était encore hors-jeu au départ de l’offensive lancée depuis son camp par Bale et son but a été refusé après vérification du VAR (55e).

L’avant-centre français n’a toutefois pas eu besoin de ruminer longtemps. Il a marqué quelques instants plus tard d’une tête piquée parfaite sur un centre de Marco Asensio (1-1, 59e). Enfin concentrés et concernés, les Merengue ont fait parler leur supériorité technique face à des adversaires qui leur avaient infligé une lourde défaite au match aller au mois de novembre (3-0).

Ils ont poussé fort et Toni Kroos, entré en jeu pour le dernier quart d’heure, a déposé le ballon sur la tête de Benzema qui ne s’est pas fait prier pour s’offrir un doublé et donner l’avantage aux siens (2-1, 81e). Déchaîné, l’attaquant aurait encore pu faire trembler les filets adverses dans une fin de match débridée (87e, 88e, 90e+3), il a manqué de réussite même s’il affiche désormais 17 buts en Liga cette saison. La fin de saison est difficile à négocier pour le Real Madrid qui n’a plus grand chose à jouer mais Benzema, lui, ne lâche pas.