Liga : Real Madrid s’impose à Eibar 0-4

Liga : Real Madrid s’impose à Eibar 0-4Pour le compte de la 13e journée de Liga, le Real Madrid se déplaçait sur la pelouse d’Eibar. Portés par un grand Karim Benzema, les hommes de Zinédine Zidane se sont imposés largement (4-0).

Après son carton en Ligue des Champions face à Galatasaray (6-0), le Real Madrid retrouvait la Liga ce samedi après-midi. Après son nul contre le Betis Séville (0-0), le club de la capitale se déplaçait à l’Estadio Municipal de Ipurua pour y affronter Eibar. Pour cette rencontre, Zinédine Zidane se passait de Rodrygo, auteur d’un triplé cette semaine. Mais le coach français renouvelait sa confiance en Federico Valverde au milieu et titularisait trois Français : Raphaël Varane, Ferland Mendy et Karim Benzema. De son côté, Eibar misait sur duo d’attaque Kike García et Sergi Enrich pour continuer sa belle série à domicile (3 succès sur les 4 derniers matches).

Sous une pluie diluvienne, il ne fallait pas être en retard dans cette rencontre. Les Madrilènes entraient très bien dans cette rencontre avec une première frappe de Benzema sur le poteau (3e). Trouvé par Luka Modrić, le Français se retournait et frappait le montant, il était tout de même signalé hors-jeu. L’ancien Lyonnais n’allait pas s’arrêter en si bon chemin puisque quelques minutes plus tard, l’attaquant était tout proche de l’ouverture du score à la suite d’un bel enchaînement d’Eden Hazard (10e) sur le côté gauche. Une grosse entame de match des visiteurs qui était conclue par l’indispensable Benzema, meilleur buteur de Liga (11 buts sur les 15 derniers matches toutes compétitions confondues). À la suite d’un cafouillage dans la surface, le numéro 9 madrilène reprenait une remise intelligente de Valverde pour tromper Dmitrovic (0-1, 17e).

Benzema et Hazard dans tous les bons coups

Et la situation ne s’arrangeait pas pour les Armeros puisque dans la foulée, Hazard, très en jambe, était accroché par De Blasis dans la surface de réparation. Sergio Ramos, le capitaine, se chargeait de transformer le penalty et offrait deux buts d’avance à son équipe (2-0, 20e). Totalement étouffé, Eibar semblait incapable de réagir. Le calvaire des joueurs de José Luis Mendilibar était d’ailleurs loin d’être terminé ! À son tour, Lucas Vazquez était stoppé irrégulièrement dans la surface par José Angel. Benzema prenait ses responsabilités et s’offrait un doublé sur penalty (0-3, 29e). Eibar tentait bien de sonner la révolte, mais la frappe d’Inui passait largement à côté des buts de Courtois (37e). Au terme d’une première mi-temps totalement maîtrisée, où l’association Mendy/Hazard a causé énormément de problèmes aux locaux, les Merengues rentraient aux vestiaires avec un avantage conséquent (3-0).

La seconde période partait sur un rythme moins soutenu. Ce qui permettait aux Armeros de se procurer des occasions. Toutefois, cela restait insuffisant. Trouvé sur le côté droit, De Blasis envoyait une frappe enroulée qui passait juste au-dessus des cages gardées par Thibaut Courtois (50e). Dans une forme étincelante, Benzema était tout proche d’inscrire un coup du chapeau, mais le Français était repris in extremis par Dmitrovic (58e). La démonstration du Real n’était, cependant, pas terminée. Valverde alourdissait un peu plus le score en reprenant un service de Modrić à l’entrée de la surface (0-4, 61e). Avec cet avantage confortable, les Madrilènes levaient le pied en fin de match. Zidane décidait alors de faire tourner son équipe en faisant entrer Isco à la place de Valverde (71e), alors que Vinícius Júnior remplaçait Hazard (72e). Auteur d’une grosse prestation, le Belge semble enfin prendre ses marques dans ce collectif. Une victoire nette et sans bavure du Real Madrid (4-0). Les Galactiques reprennent la tête de la Liga avec trois points d’avance (25 unités) sur le FC Barcelone qui reçoit le Celta de Vigo à 21h (à suivre en direct sur notre site). Eibar reste englué en deuxième partie de tableau (15e, 15 pts).