Liverpool bat Crystal Palace, Mané encore buteur

Liverpool bat Crystal palace, Mané encore buteurLiverpool, toujours solide leader, est venu à bout de Crystal Palace (1-2) grâce à Mané et Firmino. Leicester est deuxième après sa victoire à Brighton (0-2).

Depuis le début de la saison, Liverpool a souvent fait la différence dans la difficulté. Le match disputé ce samedi après-midi n’a pas fait exception. Longtemps bousculés, les Reds sont malgré tout parvenus à l’emporter sur la pelouse de Crystal Palace (1-2) grâce à des buts de Sadio Mané et Roberto Firmino. Toujours leaders, les coéquipiers de Virgil van Dijk conservent huit points d’avance sur Leicester, qui s’est imposé du côté de Brighton (0-2). Dans le même temps, Arsenal a été accroché par Southampton (2-2).

Juste avant la trêve internationale, Liverpool avait fait plier Manchester City (3-1) grâce à une entame de match irrésistible (2-0 après moins d’un quart d’heure). Chez Crystal Palace, les Reds ont de nouveau débuté la rencontre du bon pied. Sauf que cette mainmise s’est rapidement étiolée. En panne d’inspiration sur le plan offensif, les protégés de Jürgen Klopp ont en outre été sérieusement malmenés par des Eagles décomplexés.

Les champions d’Europe se sont néanmoins remis dans le droit chemin dès le retour des vestiaires, la frappe de Sadio Mané ayant fini au fond après avoir touché les deux poteaux de Vicente Guaita (0-1, 49e). Accrocheurs, les Londoniens ont cru pouvoir grappiller un point lorsque Wilfried Zaha a égalisé (1-1, 82e). Un espoir de courte durée, car Roberto Firmino a ensuite offert la victoire aux siens d’un but plein d’opportunisme (1-2, 85e).

Grâce à Lacazette, Arsenal évite le pire

Obtenu dans la douleur, ce succès – le douzième en treize journées – permet aux Scousers de garder huit points d’avance sur Leicester, leur séduisant dauphin. Les Foxes sont venus à bout de Brighton (0-2) avec des réalisations signées Ayoze Pérez (64e) et Jamie Vardy (82e). Une lutte pour les premiers rôles qui ne concerne vraiment plus Arsenal.

Sevré de victoire en Premier League depuis début octobre et tombés à la 7e place, les Gunners ont bien failli s’incliner sur leur terrain contre Southampton. A vrai dire, ils n’ont dû leur salut qu’à Alexandre Lacazette, auteur d’un doublé (18e, 90e+6). Ce résultat nul (2-2) ne va probablement pas arranger la situation d’Unai Emery, qui apparaît de plus en plus menacé.