Liverpool et Naples s’en sortent, le Real Madrid frustré


Liverpool et Naples s'en sortent, le Real Madrid frustré

Tout ce qu’il s’est passé ce samedi en Allemagne, en Angleterre, en Espagne et en Italie. Avec notamment un Liverpool plus fort qu’Arsenal, un Real Madrid frustré et un Franck Ribéry pas récompensé face à Naples.

Premier League

Face à Liverpool, Arsenal n’avait pas les ingrédients

On s’était dit qu’au rayon de ceux qui pouvaient exploser, Mason Mount était peut-être celui qui en avait le plus les moyens. Pas aussi tôt, certainement. Mais le jeune Anglais, qui a fait toutes ses gammes à Chelsea et avait cotôyé Lampard à Derby County en prêt, est d’ores et déjà l’attraction de Chelsea. Il n’y a qu’à voir son début de match. Une transversale mauvais pied lumineuse pour Pulisic, qui amenait l’ouverture du score de son pote Abraham (3e). Avant un but, encore plus beau, après un enchaînement dribble-frappe de belle facture. Et entre tout ça, Mount a illuminé un match fou de par ses qualités techniques et tactiques, lui qui offre souvent des solutions entre les lignes à ses coéquipiers. À part ça, Chelsea gagne 3-2 – 2-2 à la pause (!) – grâce à ces deux buts, donc, et une nouvelle réalisation de Tammy Abraham (69e) en contre. Brouillons défensivement, les Blues auront au moins pu compter sur une attaque efficace, tandis qu’on pourra souligner la très bonne prestation de Mateo Kovacic dans l’entrejeu. Côté Norwich, le Finlandais Teemu Pukki a marqué le cinquième but de sa saison et offert une passe décisive dans une équipe très prometteuse.

Les résultats de la 3e journée

Aston Villa 2-0 Everton
Norwich 2-3 Chelsea
Brighton 0-2 Southampton
Manchester United 1-2 Crystal Palace
Sheffield United 1-2 Leicester
Watford 1-3 West Ham
Liverpool 3-1 Arsenal

Dimanche
Bournemouth – Manchester City (15 heures)
Tottenham – Newcastle (17h30)
Wolverhampton – Burnley (17h30)

Liga

Un Real Madrid joueur mais stérile

D’aucuns pourront souligner la qualité du jeu proposé et la recherche permanente de petites combinaisons, mais le Real Madrid a manqué l’essentiel ce samedi face à Valladollid (1-1), à savoir les trois points. Un comble quand on connaît la capacité du Real version Zidane à tuer son adversaire au moment opportun. Meilleurs sur le pré lors du premier acte, les ex-parias James Rodriguez (19e, 33e, 36e) et Gareth Bale (13e, 38e) ont accumulé les situations près de la cage de Jordi Masip, sans succès. Avec pléthores d’offensives et une possession guardiolesque (68% en première période), pas grand-chose à redire quant à la circulation du cuir. Mais le tout manquait de lignes cassées, de changements de rythme et surtout de finition face à un bloc de Valladolid verrouillé. Si le nouvel entrant Luka Jovic effleurait la barre dès son premier ballon (68e), il fallait attendre les dix dernières minutes pour voir Karim Benzema forcer la décision (1-0, 81e). Et alors que Zidane se serait volontiers satisfait de la plus petite des marges, Sergi Guardiola est venu remettre un parfum de doute dans la capitale espagnole (1-1, 88e). Un nul amer dans un Bernabeu éteint.

Les résultats de la 2e journée de Liga

Grenade 0-1 FC Séville
Levante 2-1 Villarreal
Osasuna 0-0 Eibar
Real Madrid 1-1 Valladolid
Celta Vigo 1-0 Valence
Getafe 1-1 Athletic Bilbao

Dimanche
Alaves – Espanyol (17 heures)
Real Majorque – Real Sociedad (17 heures)
Leganes – Atlético Madrid (19 heures)
FC Barcelone – Betis (21 heures)

Serie A

Ribéry s’en souviendra

Débarqué cette semaine en Toscane, Franck Ribéry était déjà dans le groupe de Vincenzo Montella ce samedi, pour l’ouverture de la saison face à Naples. Entré en jeu pour le dernier quart d’heure dans son nouveau jardin d’Artemio-Franchi, l’ancienne légende du Bayern Munich n’a pu permettre à la Fiorentina d’éviter un revers spectaculaire face aux hommes de Carlo Ancelotti (3-4 !). L’ancien international français aurait pourtant pu obtenir un penalty sur un accrochage litigieux d’Elseid Hysaj dans le temps additionnel… Avant de fouler la pelouse, Ribéry s’était déjà fait remarquer en célébrant les buts de la Viola de façon passionnée, puis en donnant quelques consignes à certains de ses coéquipiers. Dans cette rencontre décousue, ce sont donc les Napolitains qui ont eu le dernier mot, notamment grâce à une frappe lumineuse de Dries Mertens pour le 1-1 (38e), puis une action sublime du trio Mertens-Callejon-Insigne pour signer le but de la victoire (67e).

Les résultats de la 1re journée de Serie A

Parme 0-1 Juventus
Fiorentina 3-4 Naples

Dimanche
Udinese – AC Milan (18 heures)
AS Roma – Genoa (20h45)
Cagliari – Brescia (20h45)
Hellas Vérone – Bologne (20h45)
Sampdoria – Lazio (20h45)
SPAL – Atalanta (20h45)
Torino – Sassuolo (20h45)

Lundi
Inter Milan – Lecce (20h45)

Bundesliga

Pléa offre la victoire à Gladbach

Après un nul inaugural contre Schalke 04 (0-0), le Borussia Mönchengladbach voulait goûter à la victoire ce samedi, porté par un duo d’attaque estampillé Ligue 1 Alassane Pléa – Marcus Thuram. Si le premier s’est efforcé d’être mobile et le second précieux dans l’impact physique, la relation technique entre les deux comparses s’est avérée bien pauvre jusqu’à la sortie de l’ex-Guingampais (62e). D’une tête trop axiale, c’est lui qui se signalait pourtant d’entrée (13e). Contre le cours du jeu, Robin Quaison ouvrait la marque pour Mayence (1-0, 17e). Pléa, déjà, sonnait la révolte. Sa tête contrée retombait dans les pieds de Stefan Lainer, qui exécutait froidement Müller (1-1, 31e). À quelques encablures du coup de sifflet final, l’ancien Niçois passait la seconde, d’abord d’un coup franc vicieux sur lequel le gardien de Mayence n’était pas exempt de tout reproche (1-2, 77e), puis d’une déviation subtile pour Breel Embolo (1-3, 79e). Impliqué sur les trois buts, Pléa a une nouvelle fois porté les Fohlen.

Les résultats de la 2e journée de Bundesliga

Cologne 1-3 Borussia Dortmund
Augsbourg 1-1 Union Berlin
Düsseldorf 1-3 Bayer Leverkusen
Hoffenheim 3-2 Werder Brême
Mayence 1-3 Borussia Mönchengladbach
Paderborn 1-3 Fribourg
Schalke 04 0-3 Bayern Munich

Dimanche
RB Leipzig – Eintracht Francfort (15h30)
Hertha Berlin – Wolfsburg (18 heures)