Manchester City répond à ses détracteurs


Manchester City
Les joueurs de Manchester City célébrant le sacre en Premier League

Un processus « présenté de manière erronée par des individus soucieux de nuire à la réputation du club et à ses intérêts commerciaux ». Le club de Manchester City a publié mardi un communiqué pour répondre aux informations parues dans leNew York Times, selon lesquelles il risquerait une exclusion de la prochaine Ligue des champions de la part de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier.

Manchester City fait l’objet d’une nouvelle enquête de l’instance européenne pour « plusieurs violations présumées » des règles du fair-play financier (FPF) depuis début mars. Le club anglais est avec le PSG l’un des clubs pointés du doigt par les « Football Leaks » qui ont révélé que qu’Abou Dhabi aurait apporté 2,7 milliards d’euros à Manchester City en sept ans notamment via des contrats de sponsoring surévalués.

A relire: Roi d’Angleterre privé de conquête européenne : le paradoxe City décortiqué

Des accusations « entièrement fausses »

Manchester City a indiqué que le club coopérait pleinement avec « l’enquête en cours » du gendarme financier et rappelé « l’engagement de l’UEFA du 7 mars selon lequel l’instance européenne ne fera aucun autre commentaire sur la question tant que l’enquête est en cours ».

« Le rapport du New York Times citant « des personnes familières avec l’affaire » est donc extrêmement préoccupant », souligne City, qui assure que les accusations d’irrégularités financières sont « entièrement fausses ». La décision de l’UEFA pourrait être annoncée dès cette semaine, selon le journal américain.

A relire : City sacré champion de la Premier League
La mère de Leroy Sané bloque sa prolongation